Publicité

QUESTION D'ACTU

Les trois infos du jour

Compléments alimentaires à éviter, greffe d'une donneuse séropositive et dentifrice cancérigène : les trois infos du jour

Ces compléments alimentaires à éviter en cas de diabète, d'asthme et de grossesse, la première greffe d'organe d'une donneuse séropositive réussie et deux dentifrices sur trois contiennent du dioxyde de titane : c'est l'actualité du jour. 

Compléments alimentaires à éviter, greffe d'une donneuse séropositive et dentifrice cancérigène : les trois infos du jour oatawa / istock.

  • Publié 29.03.2019 à 19h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Arthrose : ces compléments alimentaires à éviter en cas de diabète, d'asthme et de grossesse

En 2018, le marché des compléments alimentaires a représenté près de deux milliards d’euros en France. Pourtant, les médecins émettent de plus en plus de doutes sur l’efficacité de ces compléments alimentaires, et même sur les risques qu’ils peuvent faire courir pour la santé. L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) en déconseille certains, vendus pour soulager les douleurs articulaires, telles que l’arthrose ou des rhumatismes. Lire la suite ici

La première greffe d'organe d'une donneuse séropositive réussie

Le rein est l’un des rares organes que l’on peut donner de son vivant, en plus de la peau, de la moelle osseuse et des fragments osseux. Pourtant, il y a encore aujourd’hui une pénurie de donneurs : des milliers de malades en dialyse attendent encore un don pour pouvoir retrouver une vie normale. Pour sortir de cette pénurie, on avait déjà prouvé qu’il était possible de greffer des reins ayant une insuffisance rénale aigue. Mais une autre grande avancée vient d’être faite : le rein d’une personne séropositive a été greffée avec succès à une autre personne atteinte du VIH. Notre article ici

Deux dentifrices sur trois contiennent du dioxyde de titane, au possible effet cancérogène

Après les additifs alimentaires et les cosmétiques féminins, les dentifrices sont maintenant pointés du doigt. L’association Agir pour l’environnement a analysé 408 références : deux tiers contiennent du dioxyde de titane, un additif potentiellement cancérogène. Mi-avril, le ministère de l’économie devrait publier un arrêté en faveur de son interdiction dans les produits alimentaires. Lire la suite ici

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité