Publicité

QUESTION D'ACTU

Tabac et grossesse

Futur papa et fumeur ? Vous feriez mieux d’arrêter

Nous parlons beaucoup des risques pour le bébé lorsqu’une femme enceinte fume. En réalité, le tabagisme du père peut aussi avoir des conséquences.

Futur papa et fumeur ? Vous feriez mieux d’arrêter vchal / istock

  • Publié 05.04.2019 à 18h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Votre compagne attend un enfant ? Vous devriez penser à arrêter de fumer. Même si nous savons déjà que le tabagisme de la mère peut avoir des conséquences sur le bébé (malformations, mort subite du nourrisson par exemple), celui du père n’est jamais évoqué. Des chercheurs de l’école de santé publique de Xiangya, en Chine, se sont penchés sur le sujet. Leur étude est publiée dans la revue European Journal of Preventive Cardiology.

Le foetus devient un "fumeur passif"

"Les futurs pères devraient arrêter de fumer. Ils représentent une source importante de fumée secondaire pour les femmes enceintes, ce qui semble aussi nocif pour les enfants à naître que les femmes fumeuses", explique le Dr Jiabi Qin, principal auteur de l’étude. Ainsi, selon les chercheurs, les pères qui fument des cigarettes poussent le foetus à devenir un "fumeur passif". Au même titre que la mère, le tabagisme du père peut causer des malformations du développement du foetus, telles que des malformations cardiaques congénitales.

Les femmes diminuent le tabac, pas les pères

Ce qui inquiète particulièrement les chercheurs, c’est que les femmes consomment de moins en moins de tabac depuis ces dernières décennies. Notamment parce qu’elles ont conscience des risques qu’elles font courir à leur santé mais à celle de leur futur enfant si elles tombent enceinte. Cette tendance ne s’observe pas encore chez les futurs pères, qui ignorent encore trop les conséquences de leur addiction à la nicotine. "Le tabagisme chez les futurs pères et l’exposition au tabagisme passif chez les femmes enceintes sont une situation plus courante que le tabagisme chez les femmes enceintes", rappelle le Dr Jiabi Qin.

De 74 à 124% de risques en plus

Pour parvenir à cette conclusion, les chercheurs ont analysé 125 études portant sur plus de 135 000 nourrissons atteints de malformations cardiaques congénitales, et 8,8 millions de futurs parents. D’après leurs résultats, le risque de malformations augmentait de 74% lorsque le futur père fumait des cigarettes, et de 124% lors que la femme enceinte était exposée au tabagisme passif pendant la grossesse, par rapport à une femme non-exposée.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité