Publicité

QUESTION D'ACTU

Se soigner autrement

Cancer : un tiers des malades a recours à des médecines alternatives

Une partie des patients n'informe pas l'équipe médicale des traitements complémentaires qu'elle prend. 

Cancer : un tiers des malades a recours à des médecines alternatives Pat_Hastings/ISTOCK

  • Publié 13.04.2019 à 08h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Acupuncture, yoga, plantes : les patients atteints de cancer sont nombreux à en être adeptes. Une étude américaine montre qu’un tiers des malades d’un cancer a recours à des médecines alternatives. Les résultats de cette recherche menée au sein du centre médical Southwestern de l’université du Texas, ont été publiés dans le JAMA Oncology. 

Un sondage a été réalisé auprès de plus de 3 100 patients atteints d’un cancer aux Etats-Unis. Ils ont répondu à diverses questions sur les compléments alimentaires qu’ils prenaient ou les médecines alternatives auxquelles ils avaient recours. Un tiers d’entre eux déclarent utiliser l’une ou l’autre de ces médecines complémentaires : parmi eux, la majorité est adepte de phytothérapie, puis viennent ensuite la chiropractie et l’ostéopathie. Les patients jeunes et les femmes sont plus nombreux à les plébisciter. 

Un manque de communication vis-à-vis des soignants 

29% des personnes qui ont recours aux compléments alimentaires n’en parlent pas à leur médecin. Ce chiffre inquiète l’auteure principale de cette étude, en particulier dans le cas où les patients prennent des compléments alimentaires à base de plantes : "Vous ne savez pas ce qu’ils contiennent, explique Nina Sanford. (…) Je recommanderais aux patients de ne pas les utiliser pendant la radiothérapie car il n’y a parfois pas de données sur ces produits, et ils pourraient interférer avec le traitement". La plupart des personnes concernées affirme ne pas vouloir le cacher aux médecins, mais seulement que les soignants n’ont pas posé la question ou qu’ils n’ont pas jugé utile de les informer. 

Le yoga et la méditation : des compléments utiles 

A l’inverse, les médecins sont généralement favorables au yoga ou à la méditation. Ils permettent de diminuer le stress, de mieux gérer les émotions et de maintenir une activité sportive. "Nous recommandons fortement aux patients de rester actif et de faire de l’exercice pendant le traitement, confirme Nina Sanford. J’informe les patients que les personnes qui se sentent le plus fatiguées sont les plus sédentaires, et celles qui font de l’exercice sont souvent celles qui ont le plus d’énergie."

En France, l'Institut national du cancer recommande également aux patients de maintenir une activité physique pour conserver leurs capacités musculaires, cardiovasculaires et leur autonomie. 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité