Publicité

QUESTION D'ACTU

Pollution de l'air intérieur

Produits ménagers : 60 millions de consommateurs dénonce leur toxicité

Dans un numéro spécial, le magazine "60 millions de consommateurs" met en garde contre l’utilisation de certains produits ménagers qui nuisent à notre santé et à l’environnement en raison de la toxicité de leurs composants.

Produits ménagers : 60 millions de consommateurs dénonce leur toxicité JanPietruszka/iStock

  • Publié 14.04.2019 à 15h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Polluants, toxiques et dangereux. Voici, en substance, ce que l’enquête menée par 60 millions de consommateurs pense de nos produits ménagers.

Dans un numéro hors-série paru le vendredi 12 avril, le magazine met en garde les consommateurs contre ces produits censés dégraisser, désinfecter et faire briller les surfaces de nos intérieurs.

Car si les étiquettes promettent qu’une douce odeur de lavande, de citron et d’eucalyptus embaumera notre maison, 60 millions de consommateurs affirme que "la plupart de ces produits regorgent de substances nocives" qui constituent non seulement un danger pour l’environnement, mais sont aussi particulièrement néfastes à notre santé.

"C'est le paradoxe de ces produits : on les utilise pour assainir sa maison et on obtient l’effet inverse", explique à France Info Christelle Pangrazzi, rédactrice en chef adjointe du magazine.

Des effets délétères sur la santé

Pour parvenir à cette conclusion, 60 millions de consommateurs a analysé la composition d’une soixantaine de produits considérés comme des "stars du ménage" et vendus en grande surface. Produits vaisselle, lessives, sprays assainissants, nettoyants à vitre ou encore tablettes de lave-vaisselle ont ainsi été passés au crible.

Les résultats de l’enquête ne sont guère reluisants : "la très grand majorité" de ces produits contient "une ou plusieurs substances toxiques, nuisibles à notre santé ou à l’environnement", révèle le magazine.

Parmi les substances les plus controversées, se trouvent les isothiazolinones, des conservateurs toxiques présents dans 67% des produits testés, des parfums "extrêmement" allergisants ou encore des ammoniums quaternaires comme le benzalkonium, qui figurent dans les produits où il est noté qu’ils "tuent 99,9% des bactéries" ou qu’ils détruisent virus, champignons et bactéries. Problème : ces puissants biocide également utilisés par les soignants à l’hôpital sont reconnus comme "l’une des premières causes d’asthme professionnel" et soupçonnés de favoriser la résistance bactérienne.

Des substances qui polluent nos intérieurs

Ces substances chimiques nocives ont un impact direct sur la qualité de l’air de nos intérieurs, rappelle 60 millions de consommateurs. En cause : les composés organiques volatils (COV) qu’ils émettent, et qui peuvent provoquer des maladies respiratoires et des allergies. "Le premier de ces polluants est la fumée de tabac, puis viennent les produits ménagers, et en particulier ceux en sprays, ou les produits de rinçage pour lave-vaisselle", explique à France Info le pneumologue Jean-Philippe Santoni.

Parmi les COV les plus présents dans nos intérieurs, figure notamment le formaldéhyde. Emis par les bougies parfumées ou l’encens, cette substance est classée comme cancérogène avéré depuis 2004.

Pour des étiquettes plus lisibles

Pour mieux informer les consommateurs sur la présence de substances toxiques dans les produits ménagers, 60 millions de consommateurs plaide pour un nouvel étiquetage "claire et immédiatement lisible". Il milite notamment pour la mise en place d’un "Ménag’score". Copié sur le Nutri-score, qui permettrait de classer les produits ménagers de "A" ("aucune substance indésirable pour la santé ") à "E" ("quantité importante de substances irritantes").

60 millions de consommateurs conseille aussi de remplacer les produits ménagers chimiques par des solutions naturelles comme le bicarbonate de soude, le vinaigre blanc ou le savon noir, tout aussi efficace et sans danger pour la santé, ainsi que d’aérer quotidiennement nos intérieurs pendant 10 minutes.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité