Publicité

QUESTION D'ACTU

Les trois infos du jour

Accouchement de Meghan Markle, les bactéries au zoo et l'allongement du pénis

Meghan Markle envisagerait d'accoucher dans l'eau selon la presse anglaise, les animaux du zoo peuvent nous transmettre des bactéries multirésistantes, et s'introduire de l'huile dans le pénis pour l'agrandir devient à la mode en Papouasie Nouvelle-Guinée. Voici l'essentiel de l'actualité du jour. 

Accouchement de Meghan Markle, les bactéries au zoo et l'allongement du pénis ABSCENT84 /ISTOCK

  • Publié 15.04.2019 à 19h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Meghan Markle envisagerait d'accoucher dans l'eau : que sait-on de cette pratique ?

Avec Meghan Markle, c’est une bouffée d’air frais qui souffle sur la famille britannique. Alors qu’outre-Manche, la presse se fait les choux gras de son accouchement imminent et disserte à l’envi sur le sexe et le prénom du futur royal baby, voici que viennent de tomber de nouvelles indiscrétions sur la manière dont la duchesse de Sussex souhaite donner naissance à son enfant. Selon des informations recueillies par le Daily Mail, Meghan Markle envisagerait d’accoucher dans l’eau. Une méthode physiologique et moins médicalisée qui séduit de plus en plus les futures mères adeptes des techniques naturelles. De plus en plus pratiqué dans les maternités dotées notamment d’une salle de travail "nature" ou dans les maisons de naissance, l’accouchement dans l’eau est idéal pour les futures mamans en bonne santé et dont l’accouchement s’annonce sans complications... Pour lire la suite, cliquez ici.

Les animaux des zoos peuvent transmettre aux visiteurs des bactéries résistantes aux médicaments

Les zoos sont de véritables réservoirs à bactéries, notamment celles qui résistent aux médicaments, alertent de nouveaux travaux scientifiques présentés au Congrès européen de microbiologie clinique et des maladies infectieuses qui se déroule à Amsterdam du 13 au 16 avril. Dirigée par la professeure Shiri Navon-Venezia de l'Université d'Ariel (Israël), l'étude a été réalisée sur 228 animaux appartenant à 42 espèces différentes dans huit zoos d'Israël sélectionnés au hasard. Les scientifiques ont prélevé 382 échantillons de peau, de fourrure, de plumes et de matières fécales. Le séquençage génétique a été utilisé pour identifier les espèces de bactéries dans chaque échantillon et de détecter la présence de gènes favorisant la multi-résistance bactérienne aux antibiotiques (MDR). On vous en dit plus dans notre article

S'introduire de l'huile dans le pénis pour l'agrandir : une tendance dangereuse qui inquiète les médecins

Après le blanchiment du pénis en Asie, une tendance tout aussi inquiétante gagne du terrain. Cette fois, c’est en Papouasie Nouvelle-Guinée que les autorité sanitaires tirent la sonnette d’alarme. Plusieurs cas inquiétants de déformations du pénis ont été rapportés à Port Moresby, capitale de la Papouasie Nouvelle-Guinée. Les médecins ont reçu des patients qui s'étaient injectés de l’huile de coco, de tournesol ou de silicone directement à l'intérieur de leur pénis afin de l'agrandir. Chirurgien à l'hôpital général de Port Moresby, Akule Danop a déclaré qu'au cours des deux dernières années, sa clinique avait traité au moins 500 hommes souffrant de déformation du pénis et de dysfonctionnement à la suite d'injections. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité