Publicité

QUESTION D'ACTU

Mort d'un proche

Le deuil fragilise le système immunitaire

Les personnes en deuil ont des niveaux d’inflammation élevés, une expression défectueuse des gènes des cellules immunitaires et une réactivité réduite des anticorps. 

Le deuil fragilise le système immunitaire kieferpix/istock

  • Publié 17.04.2019 à 08h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Perdre un proche est une expérience traumatisante pour l’esprit et pour le corps. Des chercheurs de l’université d’Arizona aux Etats-Unis ont analysé les liens entre deuil et système immunitaire dans des recherches publiées entre 1977 et aujourd’hui. Ils constatent que le système immunitaire des personnes endeuillées est fragilisé. Leurs résultats ont été publiés dans la revue Psychosomatic Medicine.  

Cette méta-analyse rassemble 41 ans de travaux, soit 33 études, dont les chercheurs ont extrait 13 recherches de meilleure qualité. Ils constatent que les personnes en deuil ont certaines caractéristiques immunitaires communes. De manière générale, elles ont des niveaux d’inflammation plus élevés, une expression défectueuse des gènes des cellules immunitaires et un défaut de réponse des anticorps. 

Un risque de mort prématurée 

De précédents travaux montrent que le deuil augmente le risque de mort prématurée : une étude réalisée en 1995 atteste que la perte d’un époux augmente significativement le risque de décès, en particulier dans les 7 à 12 mois suivants. C’est la raison pour laquelle les chercheurs se sont intéressés aux conséquences de cette période sur le système immunitaire. "Peut-être qu’un jour les médecins seront capables de suivre les évolutions immunitaires des patients, imagine Mary-Frances O’Connor, co-auteure de l’étude. Et d’éviter les complications médicales après ce moment difficile."

Quand le deuil devient une maladie

La mort d’un proche implique systématiquement le passage par le deuil. Nous ne sommes toutefois pas tous égaux face à ce moment de la vie. Chez certaines personnes, il peut devenir une maladie : le deuil pathologique. La dépression, l’ulcère ou l’addiction sont des symptômes qui nécessitent la plus grande vigilance de l’entourage. Pour soigner le deuil pathologique un accompagnement médical est nécessaire. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité