Publicité

QUESTION D'ACTU

Obésité de l'enfant

Troubles émotionnels : les enfants obèses à 7 ans sont plus touchés à l’adolescence

Les enfants obèses à l’âge de sept ans ont plus de risques d’être atteints d’anxiété et de sentiments dépressifs quand ils atteignent 11 ans. 

Troubles émotionnels : les enfants obèses à 7 ans sont plus touchés à l’adolescence kwanchaichaiudom/ISTOCK

  • Publié 29.04.2019 à 13h45
  • |
  • |
  • |
  • |


L’obésité n’est pas qu’une affaire de poids : une étude anglaise montre que les enfants qui en sont sont atteints ont plus de risques de souffrir de troubles émotionnels en grandissant. Les résultats ont été publiés dans la revue JAMA Psychiatry. 

Un adolescent obèse sur cinq souffre de détresse émotionnelle

L’équipe de l’université de Liverpool a analysé les données de plus de 17 000 enfants anglais, notamment les informations sur leur poids, leur taille et leur état émotionnel. Ils constatent qu’à partir de 7 ans, obésité et santé mentale sont liés : les enfants obèses à 7 ans ont en effet plus de risque de souffrir d’anxiété ou d’être fréquemment d’humeur maussade à l’âge de 11 ans. Cela concerne aussi bien les garçons que les filles, même si ces dernières ont en général un indice de masse corporelle (IMC) plus élevé et plus de troubles émotionnels. Un adolescent obèse sur 5 ressentait de la détresse émotionnelle. 

Discrimination et dépression

"Les enfants sont pris dans des cercles vicieux", explique Charlotte Hardman, l’une des co-auteurs de l’étude. Les causes de ce lien entre dépression et obésité chez l’enfant n’ont pas été étudiées, mais la chercheuse suppose que les plus jeunes peuvent être victimes de discrimination à cause de leurs poids, ce qui peut avoir des conséquences sur leur santé mentale. De nombreux clichés entourent encore l’obésité, et les enfants peuvent être cruels : d’après l’Organisation mondiale de la santé, les enfants obèses ont 63% plus de risque de se faire harceler à l’école. "Les gens pensent que c'est aussi simple que de manger moins et de faire plus d'exercice, mais c'est beaucoup plus complexe que cela", rappelle la chercheuse. En France, 18 % des jeunes de 3 à 17 ans sont en surpoids ou obèses. 

Les adultes ne sont pas épargnés

Les enfants ne sont pas les seuls concernés : depuis plusieurs années, les liens entre dépression et obésité ont été identifiés chez l’adulte. En 2018, une recherche a démontré que c’est l’obésité qui provoque la dépression, et non l’inverse. Comme chez l’enfant, les femmes sont davantage concernées que les hommes. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité