Publicité

QUESTION D'ACTU

Bougez plus

Activité physique : à quel moment de la journée est-elle le plus efficace sur le corps ?

Faire du sport le soir ou le matin n'a pas les mêmes effets sur notre métabolisme. Explications. 

Activité physique : à quel moment de la journée est-elle le plus efficace sur le corps ? lzf / istock.

  • Publié 29.04.2019 à 17h35
  • |
  • |
  • |
  • |


Jogging matinal, salle de sport en sortant du travail… L’impact de l’exercice physique sur notre corps varie en fonction du moment où on se met en mouvement. Ce sont les conclusions de deux équipes de chercheurs, qui confirment des résultats existants.  

50% de notre métabolisme est circadien

Concrètement, les performances ont tendance à être meilleures en début de soirée, mais le sport a plus d’effets positifs sur le corps en fin de matinée. Pour les scientifiques, ces différences s’expliquent par les cycles circadiens (ou horloge biologique), qui dictent au corps de s’endormir lorsqu’il fait nuit et de se réveiller quand il fait jour.

"Presque tous les aspects de notre physiologie et de notre métabolisme sont dictés par l'horloge circadienne", note Gad Asher, auteur principal de l’étude. "Des études antérieures ont indiqué qu'au moins 50% de notre métabolisme est circadien et que 50% des métabolites de notre corps oscillent en fonction du cycle circadien. Il est logique que l'exercice soit influencé", ajoute l’un de ses collaborateurs.

Amélioration des performances sportives

Les deux équipes ont d’abord travaillé sur des souris, en les faisant courir sur un tapis roulant à différents moments de la journée. Les animaux ont mieux performé le soir, lorsque  les taux d'un composé appelé "ZMP" étaient plus élevés. Le ZMP active les voies métaboliques qui conduisent à la dégradation du glucose et des acides gras, et serait donc responsable de l’amélioration des performances sportives des souris en soirée. "Il est intéressant de noter que le ZMP est l’analogue d’un composé que certains athlètes utilisent pour le dopage", explique Gad Asher.

Les chercheurs se sont alors appuyés sur ces conclusions pour analyser les performance de 12 humains, qui ont aussi été meilleures le soir. En revanche, la dégradation du glucose et la combustion des graisses étaient plus importantes en fin de matinée. Néanmoins, ces conclusions peuvent être contrebalancées par la nature de chacun. "Le fait d’être du soir ou du matin joue aussi sur l’activité physique", concluent les scientifiques.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité