Publicité

QUESTION D'ACTU

Pesticides

Pour l'Agence américaine de protection de l'environnement, le glyphosate n'est pas cancérigène

L'Agence américaine de protection de l'environnement (EPA) a affirmé que le glyphosate n'était pas cancérigène pour l'être humain. Une conclusion controversée. 

Pour l'Agence américaine de protection de l'environnement, le glyphosate n'est pas cancérigène Pixavril / istock.

  • Publié 02.05.2019 à 17h15
  • |
  • |
  • |
  • |


Selon l'agence américaine de protection de l'environnement (EPA), le glyphosate ne serait pas cancérigène pour l’homme. "Il n’y a pas de preuve que le glyphosate cause le cancer", affirme Alexandre Dunn, une responsable de l’agence en charge de la sécurité chimique et de la prévention de la pollution. "L’utilisation du glyphosate ne pose pas de risque pour la santé publique", indique l’agence, qui prétend que même "les enfants n’ont aucun risque à jouer sur une pelouse résidentielle traitée".

11 200 actions en justice aux États-Unis

Plusieurs décisions récentes de la justice américaine ont pourtant estimé le contraire. Un plaignant qui affirmait que le Roundup, l'herbicide à base de glyphosate de Monsanto (filiale de Bayer), était la cause de son cancer a par exemple touché 80 millions de dollars de dommages et intérêts. Actuellement, le produit chimique fait l'objet de 11 200 actions en justice aux États-Unis.

Cette annonce de l'EPA vient conforter les déductions d'un précédent rapport, publié en septembre 2017, suite à des dizaines d'années d'études. Toujours selon l’agence, la recherche serait plus poussée que les précédentes menées sur le produit phare de Monsanto.

Néanmoins, l’EPA reconnaît que le produit chimique a des conséquences sur l’environnement et suggère que les étiquettes indiquent que la pulvérisation aérienne ne peut avoir lieu plus de 3 mètres au-dessus des cultures, ni si le vent dépasse les 24 km/h.

En France, l’utilisation du glyphosate est toujours légale

Le Centre international sur le cancer (CIRC), qui dépend de l’OMS, classe lui depuis 2015 le glyphosate parmi les produits "probablement cancérigènes pour les humains". En France, l’utilisation du glyphosate est toujours légale, au grand dam des écologistes. Des solutions alternatives sont cependant explorées par le gouvernement. "Je sais qu’il y en a qui voudraient qu’on interdise tout du jour au lendemain. Je vous dis : un, pas faisable, et ça tuerait notre agriculture. Et même en trois ans on ne fera pas 100%, on n’y arrivera, je pense, pas", a récemment déclaré le Président Emmanuel Macron, allant à l'encontre de l'un de ses engagements personnels. Depuis le 1er janvier, les particuliers ne peuvent en tout cas plus acheter et détenir de produit avec du glyphosate. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité