Publicité

QUESTION D'ACTU

Traumatisme cervical pénétrant

Une fillette de 11 ans hospitalisée après s’être empalé le cou sur un crayon à papier

Au Canada, une petite fille de 11 ans a dû être opérée en urgence après avoir trébuché et atterri sur un crayon à papier qui a pénétré dans son artère carotide externe. Elle est aujourd’hui tirée d’affaire.

Une fillette de 11 ans hospitalisée après s’être empalé le cou sur un crayon à papier junce/iStock

  • Publié 19.05.2019 à 19h15
  • |
  • |
  • |
  • |


Le BMJ Case Reports consacre un article à une histoire qui fait froid dans le dos. Celle d’une fillette de 11 ans qui, alors qu’elle jouait dans la cour de récréation, s’est empalée par mégarde sur un crayon à papier, qui s’est logé dans le côté gauche de son cou. L’objet a pénétré dans son artère carotide externe, qui alimente en sang le cerveau, le cou et le visage. Des photographies ont été publiées par le BMJ. Attention, la vue de ces images peut choquer.

Une obstruction complète de la carotide

D’abord emmenée dans un centre de santé, la fillette a ensuite été transférée en urgence à l’Hôpital pour enfants de Toronto, dans l’Ontario, où elle a été opérée en urgence.

Les médecins ont d’abord réalisé une angiographie par tomodensitométrie pour voir l’étendue des dommages. Ils ont alors constaté que le crayon était logé dans son artère carotide commune gauche, causant une obstruction complète. Après lui avoir donné un anticoagulant appelé héparine, les médecins lui ont serré les artères et ont retiré le crayon avec succès et refermé la plaie.

La petite fille est aujourd’hui tirée d’affaire. Renvoyée chez elle quelques jours après l’opération avec des analgésiques pour soulager la douleur, elle a par la suite continué a faire examiner sa plaie. Elle a ainsi subi des échographies six semaines plus tard, puis tous les six mois pendant un an, et enfin tous les ans pendant deux ans. Trois ans après l’accident, l’échographie n'a montré aucun signe d'anomalie et elle est par ailleurs en bonne santé.

Elle a eu de la chance. Comme l’écrivent les auteurs de l’article, cette blessure aurait pu lui être fatale en "endommageant les voies respiratoires, le système digestif et le système neurovasculaire". "Bien que les blessures au cou par pénétration soient rares chez les enfants par rapport aux adultes, ces blessures peuvent être plus dévastatrices en raison de leur anatomie plus petite."

Attention aux crayons, aux cintres et aux brosses à dents

Comme le précise le site IFLScience, ces blessures sont loin d’être isolées. Une précédente étude avait montré qu’entre 2005 et 2009, 14 enfants avaient été victimes d’un "traumatisme pénétrant causé par des stylos ou des crayons". Ces événements touchant principalement les garçons et se produisant souvent dans les écoles.

Les cintres représentent également une menace, puisqu’ils ont causé 394 blessures à la tête et au cou entre 2002 et 2012.

Et attention aux brosses à dents… "Un cas de traumatisme oropharyngé pénétrant atteignant l'espace parapharyngé au-delà des vaisseaux carotidiens a été rapporté même avec un objet typiquement bénin, comme une brosse à dents », précisent les auteurs au BMJ.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité