Publicité

QUESTION D'ACTU

Identifiant unique

Trafic : les paquets de cigarettes bientôt traçables

Pour être vendus en Europe, les paquets de cigarettes produits à partir du lundi 20 mai devront avoir un identifiant unique et infalsifiable. 

Trafic : les paquets de cigarettes bientôt traçables Terroa / istock.

  • Publié 21.05.2019 à 12h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Pour endiguer le trafic de cigarettes, chaque paquet à destination du marché européen portera désormais un identifiant, en application d’une directive européenne. En France, "ces paquets n'arriveront sur le marché que dans environ deux mois", l'Etat ayant "pris beaucoup de retard", explique un cigarettier à l'AFP.

Une série de codes et une vignette

Comme pour des billets de banque, le marquage des paquets comprend une série de codes et une vignette. L'identifiant unique doit permettre de savoir d’où vient le paquet, et la vignette garantit l'authenticité du produit. En règle générale, les trafiquants "revendent directement à la sortie des usines de grandes quantités de tabac à des intermédiaires, lesquels ramènent ensuite ce tabac par camions ou bateaux dans les pays où le tabac est cher, ou sur-approvisionnent des pays comme Andorre ou le Luxembourg, où la fiscalité est faible et les paquets peu chers", explique Michèle Rivasi, eurodéputée sortante et n°2 sur la liste EELV pour les élections européennes.

Le commerce illicite de cigarettes "constitue une grave menace pour la santé publique" en augmentant l'accès à des produits moins chers, "alimentant l'épidémie de tabagisme et sapant les politiques de lutte antitabac", estime l'OMS. Il entraîne en outre des "pertes de revenus conséquentes" pour les gouvernements – parfois estimées à 3 milliards d'euros pour la France – et contribuant à financer des "activités criminelles et le terrorisme". 

En mai dernier, Santé Publique France annonçait que la France comptait désormais un million de fumeurs en moins, passant de 13,2 millions de consommateurs de tabac à 12,2 millions. La prévalence du tabagisme quotidien est tombé de 29,4% en 2016 à 26,9% en 2017, soit une baisse de 2,5 points. Ce constat est plus particulièrement marqué chez les hommes de 18 à 24 ans (44% en 2016 vs 35% en 2017) et chez les femmes de 55 à 64 ans (21% vs 18% en 2017).

78 000 décès par an

78 000 décès par an sont causés par le tabagisme en France, ce qui en fait la première cause de mortalité évitable. Il peut être la cause de multiples cancers (poumon, gorge, bouche, lèvres, pancréas, reins, vessie, utérus, œsophage). Mais également de maladies cardiovasculaires (infarctus du myocarde, accidents vasculaires cérébraux, artérite des membres inférieurs, anévrismes, hypertension artérielle) et de troubles de l’érection.

D’autres pathologies ont un lien ou sont aggravées par le tabagisme : les gastrites, les ulcères gastro-duodénaux, le diabète de type II, l’hypercholestérolémie, l’hypertriglycéridémie, l’eczéma, le psoriasis, le lupus, les infections ORL (nez - gorge - oreilles) et dentaires, la cataracte et la DMLA (Dégénérescence Maculaire Liée à l’Age) pouvant aboutir à la cécité. Sans oublier la parodontite, maladie des gencives qui provoque le déchaussement et la perte des dents.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité