Publicité

QUESTION D'ACTU

Cerveau

Que se passe-t-il dans la tête des parents lorsque leur bébé pleure ?

Une équipe du CHU de Saint-Etienne étudie la perception du pleur du nourrisson chez l'adulte. 

Que se passe-t-il dans la tête des parents lorsque leur bébé pleure ? Halfpoint / istock

  • Publié 11.06.2019 à 12h45
  • |
  • |
  • |
  • |


Comment savoir ce que votre bébé réclame lorsqu'il pleure ? Est-ce qu'il a faim ? Soif ? Froid ? Chaud ? Mal ? Car oui, les pleurs sont la seule façon pour le nourrisson de communiquer avec son entourage. Grâce à ces signaux vocaux innés, le bébé informe de son état sensoriel, émotionnel ou physique lorsqu'il ressent de la douleur. Malgré ce rôle essentiel, l’information portée par les pleurs et son traitement au niveau du cerveau des adultes n’est pas connue. 

Evaluer la capacité des adultes à distinguer les pleurs

Une étude en neuro-imagerie (IRMf) est en cours sur le sujet au CHU de Saint-Etienne, où naissent plus de 3000 enfants chaque année. Une équipe de médecins, chercheurs et acousticiens étudient la perception du pleur douloureux du nourrisson chez l'adulte. 80 volontaires hommes et femmes, parents et non parents ont été recrutés. Tous ont passé un IRM pendant que des pleurs naturels, mais dont les variables acoustiques étaient contrôlées, ont été diffusés. 

"L'objectif est d’évaluer la capacité des adultes à distinguer les pleurs liés à la douleur du nourrisson, explique le CHU. Pour cela, les chercheurs analysent les réponses neuronales induites par l’écoute de pleurs enregistrés dans deux situations de stress pour l’enfant (une non-douloureuse lors du bain, une douloureuse pendant la vaccination)". 

Ajuster les thérapeutiques de l'enfant

"On a beaucoup à apprendre de cette compréhension du pleur de l'enfant qui n'a pas été intégrée dans le soin de l'enfant, explique dans un film documentaire le Pr Hugues Patural, Chef de service de réanimation pédiatrique et néonatal au CHU de Saint-Etienne. On pourrait probablement ajuster nos thérapeutiques". "Il y a un message qui est transmis" au cerveau des parents lorsque leur bébé pleure, explique à son tour le Pr Roland Peyron au service de Neurologie et au Centre de la douleur du CHU Nord de Saint-Etienne. Notre question aujourd'hui est de savoir dans quelle région cérébrale est analysé ce message douloureux".

Les premiers résultats de l'étude bousculent certains préjugés : les cris les plus aigus ne sont pas émis par les filles et les hommes arrivent très bien à reconnaître un pleur de douleur. Une synthèse des premières données est en cours. Patience. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité