Publicité

QUESTION D'ACTU

Prévention

L’épidémie de varicelle est de retour et touche 12 régions françaises

L’épidémie de varicelle progresse partout en France métropolitaine. Selon le réseau Sentinelles, elle s’étendrait désormais à 12 régions, en particulier dans les Pays de la Loire, l’Île-de-France, le Grand Est et les Hauts-de-France.

L’épidémie de varicelle est de retour et touche 12 régions françaises s-dmit/iStock

  • Publié 14.06.2019 à 17h45
  • |
  • |
  • |
  • |


Parents, attention, la varicelle est de retour ! Comme chaque année, cette maladie infantile et bénigne connaît une recrudescence sur le territoire métropolitain. Selon le réseau Sentinelles, l’épidémie s’étend désormais à la moitié du pays.

Au total, 12 régions sont concernées. La plus touchée est les Pays de la Loire, où 137 cas ont été détectés pour 100 000 habitants. Suivent l’Île-de-France, le Grand Est et les Hauts-de-France (56 cas pour 100 000 habitants), l’Occitanie (41 cas), le Centre-Val de Loire (30 cas), la Provence-Alpes-Côte d’Azur (29 cas), la Nouvelle-Aquitaine (28 cas), la Normandie (27 cas), la Bourgogne-Franche-Comté (27 cas), la Corse (26 cas) et enfin l’Auvergne-Rhône-Alpes (21 cas).

La varicelle, une maladie bénigne dans la majorité des cas

La varicelle est une maladie infectieuse très contagieuse et très courante chez les enfants. Responsable d’une éruption cutanée avec de fortes démangeaisons, elle est due à une infection par le virus "varicelle-zona" (VZV) qui appartient au groupe des Herpes-virus.

Chaque année, on estime que 700 000 personnes sont touchées par la varicelle, dont 90% sont des enfants de moins de 10 ans. Si pour eux, il s’agit d’une maladie bénigne, elle nécessite cependant une consultation dans la journée dans certains cas : si l’enfant a moins de six mois, s'il souffre d’une maladie de la peau chronique type eczéma, qui favorise l'extension des lésions de varicelle, si l'enfant ou le parent a un déficit immunitaire ou suit un traitement corticoïde au long cours, si les vésicules (les boutons) se remplissent de sang, se creusent et la fièvre est élevée (varicelle grave), si les vésicules se remplissent de pus et se creusent (surinfection bactérienne = "impétigo"), ou encore, si l’enfant ou les parents toussent avec des lésions de varicelle (atteinte pulmonaire).

Des précautions à prendre chez les personnes à risque

Par ailleurs, les femmes enceintes, les personnes âgées ou immunodéprimées doivent être particulièrement vigilantes en présence d’un malade de la varicelle. Chez l’adulte, le virus peut en effet causer une forte fièvre et atteindre certains organes profonds, notamment les poumons et l’encéphale. Il existe aussi un risque de surinfections cutanées (à staphylocoques ou à streptocoques) des vésicules. Il faut s'inquiéter si le patient a des problèmes respiratoires ou des troubles de la conscience, cela peut résulter d'une encéphalite ou d'un coma.

Chez la femme enceinte, une contamination avant 24 semaines de gestation peut donner lieu à une varicelle fœtale. Les risques sont alors sérieux pour le bébé : problèmes cutanés, malformations, lésions neurologiques et/ou ophtalmiques, problèmes de développement, ou encore, retard de croissance intra-utérin. De façon générale, plus la mère attrape la varicelle tôt pendant sa grossesse, moins les conséquences seront importantes pour son bébé.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité