Publicité

QUESTION D'ACTU

Pédiatrie

Mon enfant fait-il des cauchemars ou des terreurs nocturnes ?

Savoir différencier les terreurs nocturnes des cauchemars permet d'adapter son comportement.

Mon enfant fait-il des cauchemars ou des terreurs nocturnes ? LeManna / istock.

  • Publié 23.06.2019 à 08h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Crier ou pleurer pendant le sommeil est normal chez l'enfant. Dans la plupart des cas, il s'agit de simples cauchemars qui lui permettent de se construire et de grandir. Dans d'autres cas, il s'agit de terreurs nocturnes qui sont souvent plus angoissantes pour les parents que pour l'enfant.

Qu'est-ce que les cauchemars ?

Les cauchemars sont de mauvais rêve qui surviennent dans la seconde partie de la nuit pendant la phase de sommeil paradoxal. L’enfant peut être effrayé mais il se réveille et raconte son rêve.

Dans ce cas, il suffit simplement de le rassurer pour l'aider à se rendormir. Tous les enfants font des cauchemars car ils participent à leur développement psychique.

Qu'est-ce que les terreurs nocturnes ?

Les terreurs nocturnes en revanche apparaissent dans la première partie de la nuit, en général entre 1h et 3h après l'endormissement. L’enfant pleure ou hurle, s’assoit dans son lit, les yeux ouverts, l'air effrayé ou terrorisé, parfois en sueur, tout rouge ou bien pâle avec le cœur qui bat très vite.

À la différence des cauchemars, il est difficile de le réveiller, il se débat quand on le touche et peut dire des mots incompréhensibles ou incohérents. La crise peut durer jusqu’à 1h30 mais l’enfant ne s'en souvient pas à son réveil.

Il est alors inutile d'essayer de faire quoi que ce soit, mais seulement d'attendre qu'il se calme en éloignant les objets dangereux s’il est très agité sans lui en parler le lendemain car cela peut l’angoisser. Aucun traitement particulier n'est nécessaire, il faut simplement veiller à ce que votre enfant ait des heures de sommeil régulières et fasse de bonnes siestes pour éviter de faire plus de terreurs nocturnes.

Quand faut-il consulter ?

Les cauchemars et les terreurs nocturnes sont des troubles du sommeil tout à fait bénins qui sont très fréquents chez l’enfant. Cependant, si les crises sont très rapprochées ou que l’enfant se met en danger, il est préférable de consulter le médecin traitant et/ou un pédopsychiatre pour rechercher une anxiété importante ou un somnambulisme.

En savoir plus : "Le sommeil de votre enfant" de Anne Bacus, éditions Pocket Marabout.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité