Publicité

QUESTION D'ACTU

Les trois infos du jour

Moustiques, retrait du décontractyl et une poitrine qui grossit à vue d’œil

La poitrine d'une femme qui grossit à vue d’œil depuis 9 mois, l'armée américaine veut modifier la peau de ses soldats pour éloigner les moustiques, et le Décontractyl retiré des ventes : c'est l'actualité du jour. 

Moustiques, retrait du décontractyl et une poitrine qui grossit à vue d’œil Mykyta Dolmatov / istock.

  • Publié 24.06.2019 à 19h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Hypertrophie mammaire : la poitrine de cette femme grossit à vue d’œil depuis 9 mois

Depuis neuf mois, la vie de Lam Phrai Si Nuan est devenue un enfer. À 46 ans, cette Thaïlandaise doit faire face à un mal aussi mystérieux qu’handicapant : sa poitrine ne cesse de grossir, atteignant aujourd’hui plusieurs kilos. Le poids de ses seins est tel qu’elle est obligée de se déplacer avec des béquilles, en nouant autour de son cou un tissu qui l’aide à supporter sa poitrine. Cela n’est pas sans conséquence : elle est en effet sujette à de fortes douleurs au dos, au cou et au niveau des épaules. En savoir plus ici

L'armée américaine veut modifier la peau de ses soldats pour éloigner les moustiques

"Se pourrait-il que votre odeur soit juste un petit peu trop attirante ?" Ainsi commence le dernier communiqué de la DARPA, Agence de département de la Défense des États-Unis chargée de la recherche et du développement des nouvelles technologies à usage militaire. Celle-ci vient de lancer un nouveau programme du nom de ReVector ayant pour but de mettre en place une stratégie pour éradiquer les risques de transmission de maladies par moustiques. Car ces derniers représenteraient la plus grande menace contre les troupes en mission à l’étranger.  Plus d'infos dans notre article

Décontractyl : le médicament contre les contractures musculaires retiré de la vente

Dès la semaine prochaine, il ne sera plus possible de se faire prescrire du Décontractyl ou de trouver de médicament en officine. Dans un communiqué daté de vendredi, l’Agence du médicament (ANSM) a déclaré retiré l’autorisation de mise sur le marché de ce médicament à base de méphénésine (substance active) et prescrit pour soulager les douleurs liées aux contractures musculaires. En savoir plus ici

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité