Publicité

QUESTION D'ACTU

Caféine

Obésité : le café favoriserait la perte de graisse

Boire une tasse de café serait bénéfique pour la graisse brune, qui participe grandement à la transformation des calories en énergie. 

Obésité : le café favoriserait la perte de graisse luza studios/ISTOCK

  • Publié 26.06.2019 à 11h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Le café pourrait lutter contre l’obésité. Des chercheurs britanniques de l’Université de Nottingham (Londres) montrent que la caféine stimule les tissus adipeux bruns, qui permettent de transformer les calories alimentaires en énergie. Leurs résultats ont été publiés dans la revue Nature. 

Graisse brune ou graisse blanche ?

Les principaux types de tissus adipeux présents dans le corps humain sont la graisse brune et la graisse blanche. La première permet à l’organisme de brûler des calories en les transformant en énergie, la seconde stocke les calories sous forme de gras. "La graisse brune fonctionne différemment des autres graisses du corps et produit de la chaleur en brûlant du sucre et des graisses, souvent en réponse au froid, explique le Pr Michael Symonds, qui a dirigé l’étude. L’augmentation de son activité améliore le contrôle de la glycémie ainsi que l’optimisation du taux de lipides dans le sang et la perte de poids supplémentaire en calories".

Les chercheurs ont mené des expériences in vivo et in vitro pour comprendre quel rôle joue la caféine lors du processus de fabrication de l'énergie. Lorsqu’ils ont exposé des adipocytes (les cellules qui stockent la graisse) à la caféine, ils ont constaté que cela boostait leur métabolisme.

En parallèle, ils ont évalué la quantité de la protéine UCP1, présente dans les tissus adipeux bruns - cette protéine est activée lors de la transformation des calories alimentaires en énergie. L'exposition des cellules à la caféine a augmenté les quantités de protéine UCP1, ce qui indique il y a eu une transformation des calories en énergie plus importante. 

La consommation de café doit rester mesurée

Les chercheurs ont voulu confirmer ces résultats chez l’humain. Grâce à une technique d’imagerie thermique, ils ont localisé la graisse brune dans le cou des participants et étudié les variations de chaleur de la zone. Lorsqu’ils buvaient du café, la température augmentait.

Pour les chercheurs, c’est le signe d’une thermogenèse, une création de chaleur liée à l’activité cellulaire, et donc d'un impact de la caféine sur la fabrication de graisse brune. "C’est la première étude chez l’Homme qui montre que le simple fait de prendre une tasse de café peut avoir un effet direct sur les fonctions de la graisse brune, explique le Pr Symonds. Les conséquences potentielles de nos résultats sont plutôt importantes, car l’obésité est une préoccupation majeure pour la santé publique. Le nombre de cas de diabète est en augmentation, et la graisse brune pourrait potentiellement faire partie de la solution pour combattre cela".

Si les résultats sont confirmés, la caféine pourrait être utilisée dans des traitements pour lutter contre l’obésité. La consommation de café doit cependant rester mesurée : il ne faudrait pas dépasser 4 tasses par jour. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité