Publicité

QUESTION D'ACTU

Troubles digestifs

Ballonnements : quelles en sont les causes et comment les traiter ?

Inconfortables et incommodants, les ballonnements sont liés à une accumulation de gaz au niveau de l’intestin. S’ils se manifestent généralement après un repas un peu riche, ils peuvent avoir d’autres origines. On fait le point.

Ballonnements : quelles en sont les causes et comment les traiter ? g-stockstudio/iStock

  • Publié 15.07.2019 à 18h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Fréquents mais désagréables, voire douloureux, les ballonnements correspondent à une sensation de gonflement au niveau du ventre.

Aussi appelé "météorisme abdominal", ce phénomène correspond à une accumulation de gaz au niveau de l’estomac ou de l’intestin. Cette surproduction de gaz peut avoir plusieurs causes, principalement liées à l’hygiène de vie.

Une alimentation inadaptée

Ainsi, une alimentation trop grasse, trop sucrée, mais aussi trop épicée, ainsi que la consommation régulière de café, de boissons gazeuses ou d’alcool risque de favoriser la production de gaz intestinaux. Certains aliments riches en azote comme les haricots, les choux de Bruxelles ou les féculents sont aussi connus comme étant à l’origine d’une plus forte production de gaz intestinaux par les bactéries. La dégradation bactérienne des fibres alimentaires et des protéines produit également beaucoup de gaz.

Par ailleurs, certaines personnes souffrent d’un déficit en lactase qui ne leur permet pas de digérer le lactose. Cette intolérance au lactose entraîne une fermentation intestinale plus importante en cas d’absorption de lait ce qui peut aboutir à des ballonnements en irritant l’intestin.

L’aérophagie

Ce phénomène survient lorsqu’on mange ou on boit trop vite, ou que l’on consomme trop de chewing-gums ou de boissons gazeuses. Résultat : on avale de l’air en trop grande quantité, ce qui a pour conséquence de faire ballonner l’estomac, de provoquer des douleurs digestives, le hoquet et des éructations.

Le stress et la constipation

Le stress et l’anxiété agissent directement sur le transit : en entraînant une contraction des intestins, ils peuvent occasionner des ballonnements. La constipation figure aussi parmi les causes principales des flatulences et du ballonnement. Lors d’une constipation, l’accumulation des selles dans le gros intestin prolonge et accentue le processus de fermentation à l’origine de la production de plus de gaz.

Enfin, outre les maladies inflammatoires des intestins (maladie de Crohn, rectocolite hémorragique), certains médicaments peuvent entraîner des troubles intestinaux et des ballonnements. Par ailleurs, la grossesse est aussi un moment où le transit est perturbé du fait du développement de l’utérus qui appuie sur l’intestin, et peut occasionner des flatulences.

Quels sont les traitements contre les ballonnements ?

S’il n’existe pas de solution miracle pour mettre fin aux ballonnements et aux flatulences, plusieurs traitements peuvent heureusement alléger les désagréments ressentis et améliorer le confort de vie.

Par exemple, le charbon végétal activé permet de fixer les gaz et les toxines. Il peut en revanche gêner l’absorption de certaines autres molécules et ne doit donc pas être pris au même moment que les autres traitements.

Les pansements digestifs peuvent aussi être préconisés. Généralement à base d’argile, de siméticone ou de diméticone, ils possèdent une propriété "anti-mousse" qui leur permet d’empêcher la formation de gaz.

Enfin, des traitements plus naturels comme le fenouil ou l’huile essentielle de menthe poivrée peuvent aussi être envisagés.

N’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien et à consulter un médecin si vous souffrez régulièrement de ballonnements ou de tout autre trouble digestif.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité