Publicité

QUESTION D'ACTU

Prévention

Vacances : comment soigner les petites plaies ?

Une petite plaie mal soignée peut gâcher les vacances. Rappel de quelques gestes élémentaires pour traiter les blessures superficielles.

Vacances : comment soigner les petites plaies ? Andrei Popov/iStock

  • Publié 17.07.2019 à 09h27
  • |
  • |
  • |
  • |


Chuter, se couper, se faire piquer, autant de petits risques liés à des vacances actives. Des gestes simples permettent d'éviter que ces blessures légères aient des conséquences qui, elles, peuvent être graves.

Première règle en cas de plaie, la traiter le plus rapidement possible -dés les premières minutes, lorsque c'est possible- afin d'éviter les infections locales (une plaie qui suinte et qui reste douloureuse) voire régionales avec, en cas de blessure aux jambes, des ganglions douloureux à l'aine et le membre qui se met à gonfler.

Lavage à grande eau

Il ne faut jamais surestimer la capacité de notre corps à se réparer tout seul ! S'il est vrai que la nature fait souvent bien les choses lorsque la situation n'est pas grave, encore faut-il penser à l'aider.

Le bon réflexe à avoir pour soigner une plaie, c'est d'abord le lavage, et le lavage à grande eau: mettre la plaie directement sous un robinet et laisser couler l'eau. C'est le plus souvent indolore et généralement efficace même pour aider à stopper une petite hémorragie. 

Le savon de Marseille

Puis il faut ajouter un produit nettoyant et moussant, l'idéal étant le savon de Marseille: il est simple d'en avoir toujours au moins un petit morceau dans ses bagages et il permet en moussant d'éliminer tous les corps extérieurs, graviers ou poussières, qui pourraient infecter la plaie par la suite. Les micro-bulles sont généralement efficaces pour commencer à éliminer les microbes locaux.

Il faut ensuite, une fois la plaie nettoyée, la sécher avec un linge propre puis appliquer un antiseptique. Attention sur ce point: éliminez impérativement tous les produits à base de mercure, même s'ils ont été très à la mode durant des années !

Laisser la plaie à l'air

Pour pouvoir suivre l'évolution de la plaie, il est conseillé d'utiliser un antiseptique incolore qui ne masquera pas les bords de la blessure.

Lorsque c'est possible, en fonction de là où se situe la blessure, il est préférable de laisser la plaie à l'air. Sinon, un simple pansement de gaze tenu par du sparadrap et changé quotidiennement suffira. En quelques jours, la peau doit retrouver son aspect normal.

Pour les grosses plaies, il faut s'adresser à un professionnel de santé

En cas de plus grosse plaie, avec une peau très abîmée et lorsqu'il est nécessaire d'éliminer les morceaux arrachés, de faire une suture ou en cas de fort saignement, il est recommandé de s'adresser au plus vite à un professionnel de santé.

Avec une règle impérative lorsque la plaie s'accompagne d'une hémorragie : ne jamais mettre de garrot si l'on ne connait pas les points de compression ! Un paquet de linge propre, à défaut la main, posé en appuyant sur la plaie doit permettre d'attendre les secours.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité