Publicité

QUESTION D'ACTU

Vacances

Les dangers de la foudre

Un été qui s'annonce chaud risque de connaître aussi des épisodes orageux violents. Un enfant a déjà été hospitalisé après avoir été frappé par la foudre dans le Languedoc à la mi-juillet. Rappel des dangers de ce phénomène naturel. 

Les dangers de la foudre BalazsKovacs/iStock

  • Publié 19.07.2019 à 17h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Plus d'une centaine de personnes sont victimes chaque année en France de la foudre. 10% d'entre-elles décèdent et beaucoup de survivants présentent des séquelles permanentes et invalidantes. Au-delà du choc psychologique que tous les rescapés décrivent comme "hors du commun", l'électrisation, c'est à dire le passage du courant à travers le corps, peut entraîner de très sérieuses conséquences.

Lorsqu'une personne est frappée par la foudre, la plus grande partie de l'électricité passe en surface du corps, sous la forme d'un arc de contournement. Mais la partie qui traverse le corps provoque des problèmes cardiaques, notamment des troubles du rythme cardiaque, des troubles de la conscience et de la mémoire ou tout simplement de graves brûlures internes.

Douleurs, voire paralysies

Le foudroyé, s'il n'est pas inconscient, peut aussi souffrir de douleurs dans les membres voire de paralysies qui, le plus souvent, s'estompent heureusement assez rapidement.

Autre danger mal connu de la foudre, il n'est pas rare qu'elle projette le corps violemment, ajoutant aux effets de l'électricité la brutalité d'une chute. Et il ne faut pas non plus minimiser le risque d'être blessé par la chute d'une branche si l'on s'abrite, à tort, sous un arbre.

Dans tous les cas, un foudroyé est exposé à des troubles du sommeil ou de la mémoire, symptômes qui s'apparentent à une forme de dépression réactionnelle.

Une hospitalisation nécessaire

Si l'on n'est pas soi-même frappé, que faire devant un foudroyé ? Rien de plus que les mesures d'urgence devant une perte de conscience (position de sécurité et vérification du pouls, prioritairement). Mais même si la victime est consciente et assure n'avoir aucun problème, il est dans tous les cas nécessaire que le foudroyé soit hospitalisé pour un bilan complet car les effets de la plupart des lésions internes provoquées par la foudre, surtout si celles-ci sont minimes, n'apparaissent pas tout de suite.

Et comme souvent, le meilleur des conseils reste la prévention: il est important de savoir qu'en France les foudroiements se produisent généralement:

- En plein air, à distance des zones d'habitation

- Au cours d'activités sportives ou de loisirs et plus rarement au cours d'activités professionnelles comme l'agriculture ou le bâtiment

- Pendant les deux mois les plus orageux de l'année que sont juillet et août, traditionnellement mois des vacances

- Dans les zones géographiques dans lesquelles on enregistre le plus d'impacts au sol soit au sud d'une ligne reliant Bordeaux à Strasbourg.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité