Publicité

QUESTION D'ACTU

Risque épidémique

Dengue : de nouveaux cas recensés dans le sud de la France

Depuis le début du mois, de nouveaux cas de dengue ont été diagnostiqués dans le sud de la France : à Montauban, dans le Tarn-et-Garonne, ainsi que dans le département voisin de Lot-et-Garonne. Les autorités sanitaires appellent à la vigilance et ont annoncé des opérations de démoustication.

Dengue : de nouveaux cas recensés dans le sud de la France IMNATURE/iStock

  • Publié 20.07.2019 à 11h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Alors que l’épidémie de dengue se poursuit à la Réunion, de nouveaux cas de cette fièvre tropicale transmise par le moustique tigre viennent d’être recensés en métropole.

Le 5 juillet dernier, un premier cas avait été signalé dans l’une des communes limitrophes d’Agen, dans le département de Lot-et-Garonne. Cette semaine, le diagnostic a de nouveau été posé sur une personne domiciliée en Occitanie et qui a récemment séjourné sur l’île de la Réunion.

Selon le quotidien Sud-Ouest, la cellule départementale de gestion du moustique tigre s’est réunie vendredi 19 juillet pour valider une nouvelle opération de démoustication. Celle-ci aura lieu dans la nuit du lundi 22 au mardi 23 juillet sur les zones de Bajamont, Foulayronnes et Castelculier.

Éviter les cas autochtones grâce à la démoustication

Le département voisin de Tarn-et-Garonne est aussi touché par la dengue. Dans un communiqué diffusé le 15 juillet dernier, le préfet du département a confirmé la présence d’un nouveau cas dans la commune de Montauban. La personne concernée revenait elle aussi d’un séjour sur l’île de la Réunion.

Les autorités sanitaires ont annoncé qu’un traitement de démoustication est prévu pour éviter les cas autochtones même si, précisent-elles, "les moustiques tigres présents sur notre département ne sont pas vecteurs d’arboviroses (chikungunya, dengue, zika)". Ces opérations de démoustication ont eu lieu les nuits du 15 au 16 et du 16 au 17 juillet derniers dans quatre secteurs de Montauban et dans un secteur de Saint-Etienne-de-Tulmont, une commune voisine.

"Le moustique se contamine en piquant et en prélevant le virus d’une personne atteinte de la maladie pendant la brève phase où le virus est présent dans le sang du malade (période de virémie, soit environ 8 jours dès l’apparition des signes cliniques). Lors d’une piqûre ultérieure, le moustique tigre pourra transmettre à son tour le virus à une personne saine. C’est pour éviter ce cycle de transmission qui aboutirait à l’apparition de cas autochtones (personnes contaminées et n’ayant pas voyagé en zone épidémique), que ces traitements insecticides ponctuels sont organisés cette nuit et la nuit prochaine."

Transmission et symptômes de la dengue

Aussi appelée "grippe tropicale", la dengue est une fièvre hémorragique tropicale liée à un arbovirus, transmis par le moustique tigre femelle. Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), 390 millions de cas sont recensés chaque année dans le monde, dont 500 000 de dengue "hémorragique", c'est-à-dire qui sont mortels dans plus de 2,5% des cas.

Les symptômes de la dengue se manifestent au bout de 3 à 14 jours (en moyenne 4 à 7 jours) après la piqûre infectante. Les patients souffrent généralement de fièvre brutale accompagnée d’un ou plusieurs autres symptômes : maux de tête, douleurs articulaires et/ou musculaires, sensation de grande fatigue ou encore, éruptions cutanées. Dans 2 à 4% des cas, la maladie peut évoluer vers une forme sévère (2 à 5 jours après le début des symptômes). Si la dengue hémorragique est une complication potentiellement mortelle, le diagnostic clinique précoce et une prise en charge clinique rapide permettent souvent de sauver des vies.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité