Publicité

QUESTION D'ACTU

Hygiène alimentaire

Ne laissez pas la "turista" gâcher vos vacances

La "turista", un joli nom pour désigner une vilaine diarrhée qui peut gâcher vos vacances ! Nos conseils pour la prévenir en respectant une stricte hygiène alimentaire ou la soigner.

Ne laissez pas la \ KatarzynaBialasiewicz/iStock

  • Publié 23.07.2019 à 11h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Notre intestin n'aime pas les voyages nord-sud ! Et pas seulement lorsqu'il s'agit de destinations lointaines: la France elle-même n'est pas le pays de la gastronomie sans risque et le Suédois est presque aussi souvent malade dans notre pays que nous le sommes au sud de la Méditerranée ! C'est uniquement le changement de nourriture, d'eau ou de climat qui provoque ce dérangement.

Mais ce n'est que lorsque des microbes entrent en jeu, lorsqu'il y a contamination, que l'on peut réellement parler de "turista". Et c'est le plus souvent l'eau qui est en cause. Malgré toutes les mises en garde, il est facile de se faire piéger par une salade, un fruit ou tout simplement le brossage des dents.

Attention aux glaçons dans les boissons

Sans parler des glaçons, formidables vecteurs de la maladie. Il est difficile, lorsque l'on est déshydraté, assoiffé et sensible à la chaleur des pays du Sud de refuser une bonne boisson rafraîchie par des glaçons dont on oublie vite la possible origine douteuse ...

Les maniaques arriveront peut-être, au prix d'une vigilance constante ou d'un séjour totalement "européanisé", à échapper au mal, les autres devront subir !

Pour la plupart des victimes, il ne s'agira que de simples passages fréquents et impérieux aux toilettes ... en espérant qu'elles seront facilement accessibles.

La déshydratation peut être rapide

Rien d'alarmant, sauf chez les personnes âgées et chez les tout-petits car en cas de diarrhée, souvent d'ailleurs accompagnée de vomissements, la déshydratation peut être extrêmement rapide. Il faut donc boire beaucoup mais en faisant attention à ce que l'on boit : des eaux minérales ou des sodas embouteillés par un fabricant connu ou du thé léger -l'eau est bouillie et n'est donc plus contaminante- avec beaucoup de sucre.

La diète est généralement recommandée ... mais il est vrai que lorsque l'on est frappé de "turista", il est rare d'avoir très faim !

Normalement, les symptômes disparaissent en 24 heures et l'on pourra reprendre progressivement une alimentation normale en privilégiant les carottes et le riz qui ont un effet astringent.

En cas de température, prendre des antibiotiques ou antiseptiques intestinaux

Si l'on constate la présence de température accompagnée de nausées, de vomissements et de crampes d'estomac, il ne faut pas hésiter à prendre antibiotique ou antiseptique intestinal qu'il faut penser à se faire prescrire par son médecin avant le départ. Il est souvent très compliqué voire impossible de se faire délivrer ces médicaments sur place sans prescription médicale.

Enfin, si la diarrhée persiste au bout de 24 heures ou si on note la présence de sang dans les selles, il peut s'agir d'une contamination par des amibes, un parasite répandu dans les zones tropicales et sub-tropicales. Dans ce cas, il faut impérativement consulter et obtenir un traitement sur place ou, lorsque la destination n'est pas trop éloignée, rentrer rapidement pour voir votre médecin traitant.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité