• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Prévention

Alimentation : mieux vieillir grâce aux myrtilles

Ces dernières années, de nombreuses études ont fait le lien entre myrtilles et réduction des maladies cardiovasculaires ainsi que du déclin cognitif chez les personnes âgées, comme le montre une édition spéciale intitulée "Vieillir et les myrtilles". 

Alimentation : mieux vieillir grâce aux myrtilles Lawkeeper/iStock

  • Publié le 31.07.2019 à 14h45
  • |
  • |
  • |
  • |


C’est bien connu, les myrtilles sont bénéfiques pour la santé. D’après la science, elles permettraient notamment de limiter la prise de poidsréduire les troubles de l’érection et protéger les gencives. Mais d’après l'édition spéciale "Vieillir et les myrtilles" parue en juillet dans The Journals of Gerontology, ce fruit est surtout nécessaire pour un vieillissement optimal.  

"Les preuves épidémiologiques sont solides et convaincantes concernant les avantages pour la santé d'un régime alimentaire riche en fruits et légumes pour lutter contre les maladies liées au vieillissement. Depuis les années 1990, la recherche sur les bénéfices des myrtilles pour la santé a augmenté de façon considérable", explique le Professeur Donald K. Ingram (Université de l’Etat de Louisiane aux Etats-Unis) dans l’éditorial de cette édition spéciale qui regroupe une série d’études récentes consacrées au sujet. "Des études ont montré que ce fruit a l’activité antioxydante la plus haute qui soit en comparaison avec de nombreux autres fruits populaires. Toutefois, d’autres bénéfices des myrtilles, comme leurs propriétés anti-inflammatoires, ont été identifiés", poursuit-il.  

Parmi les études sélectionnées par Ingram, l’une d’entre elles démontre notamment que consommer 200 grammes de myrtilles par jour, soit l’équivalent d’une tasse, pourrait améliorer les fonctions des vaisseaux sanguins et diminuer la pression sanguine systolique (la valeur de la pression sanguine lors de contraction cardiaque). Ce, en raison des anthocyanosides qui sont des composés phytochimiques qui donnent aux myrtilles leur couleur sombre. 

Une amélioration de la mémoire 

D’autres études se concentrent quant à elles sur les bienfaits cognitifs liés à la consommation de myrtilles. D’après certains chercheurs, le taux élevé de polyphénols dans le fruit améliorerait les tests de mémoire menés sur des personnes âgées. Une autre étude met l’accent sur les effets spécifiques des myrtilles chez les enfants ainsi que chez les adultes plus âgés présentant une déficience cognitive légère. Enfin, des recherches sur les rongeurs démontrent l’amélioration de la mémoire de rats âgés après un régime riche en myrtilles par rapport aux autres. 

En 2016, une étude réalisée à l’Université de Cincinnati (Etats-Unis) avait déjà montré que ces petits fruits pouvaient prévenir de la maladie d’Alzheimer qui touche 60 à 70% des 50 millions de personnes atteintes de démence dans le monde. En donnant à manger pendant 16 semaines l’équivalent d’un bol de myrtilles par jour (sous forme de poudre) ou du placebo à des patients de 68 ans ou plus souffrant d’un léger déclin cognitif, ils ont "observé une amélioration dans les performances cognitives et le fonctionnement cérébral chez les personnes qui avaient pris de la poudre de myrtilles par rapport à ceux qui avaient reçu le placébo". 

"Le groupe des myrtilles ont fait preuve d’une meilleure mémoire et les sujets faisaient preuve d’un meilleur accès aux mots et aux concepts", expliquaient ainsi les chercheurs. En effectuant une série d’IRM fonctionnelles, ils avaient également découvert une activité cérébrale supérieure chez les consommateurs de myrtilles. 

Aussi, pour vieillir sereinement, vous savez ce qui vous reste à faire! 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité