Publicité

QUESTION D'ACTU

Politique

Retour de l’alcool dans les stades : Agnès Buzyn s’y oppose

Une proposition de loi déposée par des députées LREM prévoyait d’autoriser à nouveau la consommation d’alcool dans les stades de football. La ministre de la Santé s’y est fermement opposée.

Retour de l’alcool dans les stades : Agnès Buzyn s’y oppose Tero Vesalainen/iStock

  • Publié 11.08.2019 à 14h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Le retour des buvettes vendant des boissons alcoolisées dans les stades de football, ce ne sera pas pour tout de suite.

Interdite depuis la loi Evin de 1991, la vente d’alcool dans les enceintes sportives était pourtant le souhait de certains députés de la majorité. Le 24 juillet dernier, 105 d’entre eux ont déposé une proposition de loi demandant un nouvel assouplissement de l’interdiction en modifiant son article 18. Déjà, en 1999, un "endettement buvette" octroyait aux clubs sportifs dix dérogations par an, accordées par le maire ou le préfet sur demande de leur association, pour vendre de la bière dans les stades.

La proposition déposée par les députées LREM souhaitait mettre fin à ce qu’ils considèrent être une différence de traitement entre les clubs professionnels en leur accordant le droit de vendre eux-mêmes des boissons alcoolisées, sans passer par leur association sportive.

"Ce que nous demandons, ce groupe de parlementaires, c'est qu'on mène une réflexion, que pendant un an les gens puissent effectivement vendre de la bière comme cela se fait dans les stades de rugby où il n'y a quasiment aucun problème", explique ainsi à France Info Patrick Vignal, député LREM de l'Hérault.

Le "non" d’Agnès Buzyn

Mais la proposition de loi n’a pas plu à Agnès Buzyn. Dans un tweet daté du 9 août, la ministre de la Santé s’y est fermement opposée, rappelant que "l’alcool tue 41 000 personnes chaque année dans notre pays" et que "chacun de ces décès est évitable". "Ne laissons pas de nouvelles incitations à la consommation d'alcool se rendre complices de ce bilan. La ferveur n'a pas besoin d'alcool pour s'exprimer dans nos stades."

Le député LREM et médecin Jean-Louis Touraine a lui aussi prévenu qu’il ne voterait pas la proposition de loi. "L’alcool et le sport sont antinomiques. Dans un stade, on ne boit pas."

Les addictologues vent debout

Une prise de position que partage la Fédération française d’addictologie (FFA). Dans une lettre ouverte à la ministre de la Santé, elle assure que "l’ensemble des acteurs de l’addictologie représentés par la FFA attend (…) que vous vous opposiez fermement et publiquement à ces basses manœuvres qui n’ont comme seul objectif de vider progressivement la loi Évin de l’ensemble des dispositions qui gênent le lobby alcoolier."

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité