Publicité

QUESTION D'ACTU

Fait divers

Se croyant enceinte, une jeune femme abritait en réalité une tumeur dans son ventre

Au Pays de Galles, une jeune femme de 25 ans pensant attendre son premier enfant a découvert lors d’un scanner qu’elle était en réalité atteinte d’une forme très agressive de cancer.

Se croyant enceinte, une jeune femme abritait en réalité une tumeur dans son ventre Mikumi/iStock

  • Publié 11.08.2019 à 19h00
  • |
  • |
  • |
  • |


C’est une triste histoire que raconte le Wales Online. Celle de Baiba Kraupsa, une jeune femme de 25 ans originaire de Lettonie. Son histoire est d’autant plus tragique que Baiba Kraupsa pensait, juste avant son décès, attendre un heureux événement car son ventre grossissait. Mais son "baby bump" était en réalité causé par la tumeur aussi fulgurante qu’agressive qui se développait dans son abdomen.

D’abord inquiète à l’idée d’être enceinte, la jeune femme avait finalement annoncé la nouvelle à sa mère, et planifiait déjà des achats pour son futur bébé.

Mais sa joie a été de courte durée : un scanner a révélé que Baiba n’était pas enceinte, mais était touchée par une forme très agressive de cancer.

Baiba n’y a pas survécu : elle est décédée le 22 juillet dernier, laissant derrière elle une famille et des proches éplorés. Ancienne étudiante à l’Université de Swansea, au Pays de Galles, la jeune femme était depuis 2013 barman dans un bar populaire de la ville.

Ses anciens collègues lui ont rendu de vibrants hommages. "Elle était un esprit libre qui a parcouru le monde, elle était incroyablement intelligente, drôle", a ainsi déclaré le directeur du bar et ami, Chris Young. "Elle était altruiste et attentionnée, elle faisait toujours passer les autres en premier."

Baiba est désormais enterrée en Irlande, où sa tombe surplombe des terres agricoles. Selon Chris Young, cet emplacement est parfait car elle "aimait être en contact avec la nature".

Avec ses autres amis, il a créé une page GoFundMe afin de recueillir en sa mémoire des fonds pour Cancer Research UK.

Selon un rapport réalisé par Santé publique France et l’Institut national du Cancer (INCa) début juillet, le risque global de cancer en France métropolitaine est en augmentation, tant chez les femmes que chez les hommes, en partie du fait de facteurs de risques évitables. Toutefois, les données recueillies montrent une baisse relative de la mortalité tous cancers confondus, de manière plus prononcée chez l’homme (-1,8 % par an) que chez la femme (-0,8 % par an).

Chez la femme, le cancer du sein est le plus fréquent (59 000 cas), suivi du côlon-rectum (21 000 cas) et du poumon (17 000 cas).

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité