Publicité

QUESTION D'ACTU

Lutte contre le cancer

Cancer du pancréas : comment les cellules cancéreuses modifient leur environnement

Des chercheurs ont découvert que les cellules cancéreuses sont capables de modifier leur environnement pour permettre le développement des métastases et lutter contre la chimiothérapie. 

Cancer du pancréas : comment les cellules cancéreuses modifient leur environnement magicmine/ISTOCK

  • Publié 14.08.2019 à 09h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Le cancer du pancréas est particulièrement agressif : il représente seulement 1,8 % des cas de cancer en France mais figure à la 5e place des causes de décès par cancer. Un groupe de scientifiques, du Garvan Institute of Medical Research en Australie, s’est intéressé aux comportements des cellules cancéreuses dans ce type de maladie. Dans leurs travaux, ils constatent qu’elles sont capables d’adapter leur environnement et que cela participe à la création des métastases. 

Modifier l’environnement cellulaire des tumeurs 

Les chercheurs ont analysé le tissu organique, appelé matrice, présent autour des cellules cancéreuses dans deux configurations : des cancers métastatiques et non-métastatiques. Ces matrices sont principalement composées de fibroblastes, les chercheurs les ont utilisés pour tester leurs hypothèses. Lorsque des fibroblastes d’une tumeur métastatique sont mélangés aux cellules d’une tumeur non-métastatique, la tumeur se développe. "Cela signifie que même un petit nombre de cellules métastatiques agressives peuvent aider au développement d’autres cellules moins agressives", explique Claire Vennin, l’auteure principale de cette étude. 

Améliorer la réponse à la chimiothérapie 

Les chercheurs ont ensuite observé de plus près les fibroblastes des tumeurs métastatiques. Ils ont découvert qu’ils produisent certaines molécules en plus grande qualité que ceux des cellules cancéreuses non-métastatiques. Chez des souris, les chercheurs ont artificiellement baissé le taux de perlecan, l’une de ces molécules. Ces souris étaient toutes atteintes d’une tumeur métastatique, or la diminution du niveau de perlecan a permis de réduire la propagation des cellules cancéreuses et d’améliorer l’efficacité de la chimiothérapie.  

Développer de nouveaux traitements 

Les chercheurs estiment que leurs découvertes vont permettre d’améliorer les traitements dans différents types de cancer, comme celui de la prostate ou du sein. "La plupart des thérapies contre le cancer ont pour objectif de s’attaquer directement aux cellules cancéreuses, ajoute le Dr Timpson, co-auteur de la recherche. L’environnement des tumeurs est une ressource non utilisée dans la thérapie des cancers."

Ces nouvelles pistes de traitement sont un espoir pour les malades et la communauté médicale. Car le taux de mortalité du cancer du pancréas a augmenté de 5% entre 1990 et 2016. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité