Publicité

QUESTION D'ACTU

Colère

Pollution à l'arsenic dans l'Aude : des parents manifestent et réclament de nouveaux dépistages

Des familles vivant dans la vallée de l'Orbiel, dans l'Aude, où 38 enfants présentent un taux d'arsenic élevé après des inondations, se sont réunies vendredi 16 août à Carcassonne pour manifester et demander de nouveaux dépistages. 

Pollution à l'arsenic dans l'Aude : des parents manifestent et réclament de nouveaux dépistages JARUN011 / ISTOCK

  • Publié 18.08.2019 à 18h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Des familles toujours aussi inquiètes et en colère. Alors que l’Agence régionale de santé (ARS) a récemment découvert que 38 enfants de la vallée de l’Orbiel, dans l’Aude, présentaient un taux d’arsenic élevé, leurs parents et proches se sont réunis vendredi 16 août devant l’hôpital de Carcassonne pour manifester et demander demander de nouveaux dépistages. Ils soupçonnent l’ancienne mine d’or de Salsigne, fermée depuis quinze ans, d’être la source de cette contamination. En effet, l’exploitation a laissé des résidus toxiques dans la vallée. Et lorsque la rivière L’Orbiel a débordé le 15 octobre 2018, elle a déplacé le risque géographiquement.  

"Je suis en colère parce qu'après les inondations, il n'y aucun principe de précaution qui a été pris", témoigne la maman du petit Rio, 4 ans et concerné, à France Info. D’après elle, les spasmes et maux de ventre de son enfant ont commencé après les inondations d’octobre, alors qu’il jouait dans la cour de récréation de son école. "Les enfants ont été dans la cour pendant six mois, déjà qu'ils sont exposés à l'air parce qu'on est dans la vallée de l'Orbiel... C'est une catastrophe environnementale. Les services publics ne font rien du tout. C'est de la non-assistance à personne en danger", s’insurge-t-elle.

Un autre parent est persuadé que deux de ses enfants ont été contaminés par des particules d’arsenic dans l’air. "Aujourd'hui, on ne sait pas si avec des taux comme ça, dans vingt ans, ma fille ne va développer une maladie, un cancer. Aucun parent ici n'a envie de prendre le risque", explique un père de famille à France Info. 

"Un climat anxiogène"

Depuis le début de l’été, l’ARS analyse les enfants de la vallée de l’Orbiel. Sur les 103 enfants testés, 38 présentent un taux d’arsenic élevé, au-dessus de la valeur de référence soit 10 microgrammes par gramme de créatinine, un déchet métabolique normal produit par l'organisme. Et d’après les parents, malgré ces chiffres inquiétants, l’agence minimise la situation. Si elle a recommandé un deuxième test sous deux mois pour les enfants surexposés, pour déterminer si les taux établis attestent d’une exposition récente ou chronique, elle donne peu d’informations sur la marche à suivre en attendant. 

"On suit le protocole de l’ARS pour les enfants (qui recommande d’éviter d’être en contact avec des résidus toxiques, NDLR). Mais en tant qu’adulte, on aimerait savoir aussi à quel taux nous sommes aussi exposés", commente auprès de l’AFP Emeline Févotte, déléguée des parents d’élèves de Lastours, dont les enfants ont été contrôlés à 27 et 36 µg/g de créatinine en juin dernier. "On est déstabilisé. Ça crée un climat anxiogène car on ne sait pas comment éviter les contacts" avec les sources de pollution, explique-t-elle. Les parents réclament entre autre qu’un dépistage, remboursé, soit aussi mis en place pour les adultes.

En juillet, un médecin généraliste avait déjà accusé l’ARS d’être "dans l’attentisme" dans un interview au journal L'Independant. "Aujourd’hui, je dis aux gens dont les terrains ont été inondés d’éviter de cultiver des légumes, de se servir des puits. Dès que l’on aura les recommandations de la HAS, je pourrai dire aux gens ce que l’on peut faire, s’il y a possibilité de rembourser des analyses coûteuses", dénonçait-il.  

L’arsenic, un polluant réglementé depuis 2005 en Europe  

"Cela fait vingt-trois ans que nous menons le combat" pour dénoncer la pollution de la vallée de l’Orbiel. "Tout ceci aurait pu être évité", déplore aujourd’hui Guy Augé, président de l’association des riverains de Salsigne, également présent lors de la manifestation de vendredi.

L'arsenic est un élément hautement toxique et un polluant réglementé depuis 2005 en Europe. Des travaux publiés en mai dernier ont démontré que l'arsenic présent dans l'eau des puits privés pouvait modifier la structure du cœur et augmenter le risque de crise cardiaque ainsi que d'accident vasculaire cérébral. Sa toxicité est telle que, selon une autre étude publiée en 2007, plus de 137 millions de personnes vivant dans plus de 70 pays sont probablement affectées par une intoxication chronique à l'arsenic à partir de l'eau consommée. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité