Publicité

QUESTION D'ACTU

Réseaux sociaux

Réseaux sociaux : avons-nous tendance à centrer nos selfies sur le même oeil ?

Selon une nouvelle étude, nous avons tendance à toujours composer nos selfies de la même manière, c’est-à-dire centrés sur l’un de nos yeux.

Réseaux sociaux : avons-nous tendance à centrer nos selfies sur le même oeil ? master1305 / istock

  • Publié 10.09.2019 à 13h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Si vous êtes sur les réseaux sociaux, vous êtes habitués à voir des selfies, ces photos que l’on prend de soi-même avec le téléphone. En revanche, vous n’avez peut-être pas remarqué qu’ils sont généralement pris de la même manière. C’est en tout cas ce que suggère une étude, menée par des chercheurs de l’université de Londres, de Liverpool et de Parme (Italie).

D’après leurs conclusions, les selfies sont souvent centrés sur l’un de nos yeux, et en particulier celui de gauche. Selon les chercheurs, il s’agit d’une manière, pour nous, de partager des informations sur notre humeur avec les "spectateurs".

Pour mener à bien cette étude, publiée dans la revue PLOS ONE, l’équipe de scientifiques a analysé plus de 4 000 selfies publiés sur Instagram et pris à proportion égale à New York (Etats-Unis), São Paulo (Brésil), Moscou (Russie), Berlin (Allemagne) et Bangkok (Thaïlande).

Des autoportraits centrés sur l’oeil gauche

Les chercheurs ont constaté que les auteurs de selfies avaient tendance à placer l’un de leurs yeux légèrement à gauche du centre du selfie. De plus, il s’agissait majoritairement de l’oeil gauche.

Cette tendance est compatible avec un phénomène observé chez les personnes neurologiquement en bonne santé, appelé "pseudoneglect", dans lequel l’attention spatiale a tendance à se déplacer légèrement vers la gauche. Par exemple, lorsqu’une personne est invitée à indiquer le milieu d’une ligne horizontale tracée sur une feuille de papier, la marque est légèrement à gauche du centre.

"Le résultat principal de cette étude a été de réaffirmer ma découverte précédente selon laquelle les peintres ont eu tendance à centrer les yeux sur leurs portraits tout au long des siècles; dans une version moderne les preneurs de selfies sont à la fois artistes et sujets du portrait", explique le professeur Christopher Tyler, l’un des auteurs de l’étude.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité