Publicité

QUESTION D'ACTU

Pauvreté

Insécurité alimentaire en bas âge : le risque d'une mauvaise santé supérieur au risque d'obésité

Dans les familles à faibles revenus, les enfants n’ont pas accès à une nourriture suffisante et une alimentation équilibrée. Selon une nouvelle étude, ces enfants risquent d’avoir des problèmes de santé dans le futur, mais pas forcément de devenir obèses.

Insécurité alimentaire en bas âge  : le risque d'une mauvaise santé supérieur au risque d'obésité FamVeld / istock

  • Publié 11.09.2019 à 10h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Plus une famille a des faibles revenus, plus il est compliqué de s’alimenter correctement. D’abord dans les bonnes quantités, mais également de manière équilibrée. Cette insécurité alimentaire a le plus de conséquences sur la santé des jeunes enfants qui grandissent dans ces foyers défavorisés.

En revanche, une nouvelle étude menée par des chercheurs de la Maryland School of Medicine (Etats-Unis) et publiée dans la revue Pediatrics, brise l’idée reçue selon laquelle un enfant issu d’une famille pauvre et souffrant d’insécurité alimentaire a davantage de risques d’être obèse qu’un enfant ayant accès à une alimentation saine.

Les chercheurs ont analysé les données de 28 184 enfants âgés de moins de quatre ans, issus de ménages à faibles revenus et de cinq villes américaines.

De 2 à 3 ans, les enfants sont exposés à l’obésité

D’après leurs résultats, l’insécurité alimentaire n’est en effet pas associée à un risque d’obésité plus élevé. À une exception près. Les enfants entre deux et trois ans étaient exposés à un risque d’obésité supérieur de 24%. "Je ne sais pas quoi faire de cette découverte", avoue le Dr Maureen Black. "C’est peut-être le moment où les tout-petits essaient pour la première fois des aliments pour adultes, qui dans les ménages en insécurité alimentaire, peuvent être des aliments peu coûteux et peu denses en nutriments. En outre, le penchant ou l’hésitation à essayer de nouveaux aliments culminent pendant cette période, et peut ensuite conduire à une trop grosse consommation de fast food."

Des problèmes de santé en grandissant

Dans les précédentes études menées sur le sujet, les enfants n’étaient pas classés par âge. Cela a pu masquer certaines différences de développement et de vulnérabilité. La présente étude met tout de même en évidence une augmentation constante des taux d’obésité à mesure que les enfants grandissaient: environ 13% des enfants de 1 à 2 ans étaient obèses, contre près de 24% des enfants de 3 à 4 ans.

"L’obésité chez les enfants reste un problème persistant dans notre pays et nous savons qu’elle conduit à l’apparition plus précoce de l’hypertension et du diabète de type 2. Ces affections, jadis rares, se produisent maintenant régulièrement chez les adolescents", déclare E. Albert Reece, l’un des auteurs de l’étude. "Il faut déployer davantage d’efforts en matière de santé publique pour veiller à ce que les enfants des communautés à faibles revenus obtiennent la nutrition dont ils ont besoin".

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité