Publicité

QUESTION D'ACTU

Traitement anti-âge

Vieillissement de la peau : les exosomes plus efficaces que les cosmétiques

Notre peau produit naturellement des sécrétions qui, réintroduites dans nos cellules, pourraient être utilisées pour traiter les effets de l'âge ou les conséquences du bronzage.

Vieillissement de la peau : les exosomes plus efficaces que les cosmétiques Deagreez/iStock

  • Publié 20.09.2019 à 16h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Conserver une belle peau malgré les effets de l'âge ou du soleil, ce serait possible sans avoir recours aux traitements à base de rétinol ou de cellules souches : nous avons en nous notre propre réservoir de réparation cutanée, les exosomes. 

Explication : les exosomes sont de minuscules sacs (de 30 à 150 nanomètre de diamètre) sécrétés et récupérés par les cellules et qui peuvent, par ce mécanisme, transférer de l'ADN, de l'ARN ou des protéines d'une cellule à l'autre. "C'est comme une cellule qui enverrait une lettre à une autre pour lui, dire quoi faire", explique Ke Cheng, professeur de science médicales à l'université de Caroline du Sud aux Etats-Unis et auteur du travail publié dans ACS Nano qui décrit le rôle des exosomes. 

Produire plus de collagène

Dans le cas de la peau, les exosomes sont en capacité d'indiquer à la cellule receveuse de produire plus de collagène, une protéine qui redonne à la peau sa résistance et sa souplesse.

Pour vérifier s'ils pouvaient être vraiment efficaces pour réparer une peau abimée par le vieillissement ou le bronzage, Ke Cheng et son équipe ont cultivé et récolté des exosomes à partir de cellules de la peau. Ils ont utilisé des cellules humaines de fibroblastes (cellules peu différenciées présentes dans le derme) en les développant dans une culture en suspension qui leur a permis d'adhérer les unes aux autres, formant des sphéroïdes en 3D sécrétant des exosomes.

Une épaisseur de peau de 20% supérieure

Ces derniers ont été testés sur un modèle animal en comparaison avec d'autres traitements : une crème à base de rétinoïde et des exosomes de cellules souches mésenchymateuses (capables de se différencier en plusieurs types cellulaires) dérivés de la moelle osseuse, un traitement anti-âge assez populaire à base de cellules souches. 

La comparaison de l'épaisseur de la peau et de la production de collagène après chaque traitement a montré une épaisseur de peau 20% supérieure chez les animaux traités avec l'exosome 3D et une production de collagène supérieure de 30%. "Je pense que cette étude montre le potentiel de l'utilisation des exosomes 3D dans les traitements anti-âge de la peau puisqu'ils présentent deux avantages majeurs : on peut utiliser des cellules de peau de n'importe quel donneur sans risque de rejet pour récolter des exosomes et ceux-ci sont suffisamment petits pour pouvoir pénétrer dans la peau par pression ou par injection sans aiguille", souligne Ke Cheng.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité