Publicité

QUESTION D'ACTU

Nature

Les espaces verts font le bien-être des citadins

Une étude menée en Allemagne indique que les espaces verts du centre-ville peuvent directement améliorer le bien-être des citadins. 

Les espaces verts font le bien-être des citadins Fotojog/iStock

  • Publié 22.10.2019 à 15h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Les espaces verts apaisent les citadins en manque de verdure. Les chercheurs l’institut technologique de Karlsruhe, en Allemagne, ont découvert que les espaces verts composés d’arbres, d’arbustes, de pelouses et de fleurs font du bien aux gens. Cette recherche est le résultat d'une étude interdisciplinaire à laquelle l'Institut de technologie de Karlsruhe (KIT) a participé. Les résultats soulignent également que les personnes ayant tendance à être pessimiste tirent le plus grand profit des espaces verts.

L’étude, publiée dans la revue Nature Neuroscience, a été conjointement menée par des chercheurs de l'Institut du sport et des sciences du sport (IfSS) du KIT, de l'Institut central de la santé mentale (CIMH), de Mannheim et de l'Université de Heidelberg. Les équipes ont fait participer 33 citadins âgés de 18 à 28 ans. Elles leur ont demandé d'évaluer leur humeur, environ neuf fois par jour pendant une semaine, à l'aide de smartphones spécialement équipés pour cette étude. De plus, des méthodes de géo-information ont été utilisées et les participants ont également été examinés grâce à l’imagerie à résonance magnétique fonctionnelle, qui représente certaines fonctions cérébrales. “Nous avons adopté une approche interdisciplinaire combinant les méthodes de l'épidémiologie, de la psychologie, de la neuro-imagerie et de la géo-informatique”, a déclaré le professeur Ulrich Ebner-Priemer, directeur adjoint de l'IfSS et responsable du Mental mHealth Lab, spécialisé en évaluation ambulatoire.

Plus les espaces verts sont grands, plus le bien-être est élevé

L'étude souligne que dans les quartiers possédant de grands espaces verts, les citadins connaissent un plus grand bien-être. Les chercheurs se sont aperçus que les personnes qui ont réagi positivement aux zones vertes ont une activité réduite dans le cortex préfrontal dorsolatéral (partie du cerveau qui contrôle le traitement des émotions négatives et des expériences environnementales stressantes). Les chercheurs ont également évalué la proportion d'espaces verts dans les quartiers, grâce à des photos aériennes à haute résolution et aux systèmes de géo-information. “Avec  nos méthodes, il a été possible de déterminer si l'exposition aux espaces verts dans les villes modifie directement le bien-être des personnes testées”, explique Markus Reichert du Mental mHealth Lab. 

L'urbanisme peut être utilisé pour promouvoir la santé

Actuellement, selon les données de l'ONU, plus de la moitié des habitants de la planète (55%) résident dans des zones urbaines. Des études antérieures ont également montré que les personnes qui grandissent et vivent en ville réagissent différemment au stress que les résidents ruraux. Par conséquent, la planification urbaine devient un élément impératif du dialogue sur les politiques de santé. “Les résultats de l'étude sont d'un grand intérêt pour l'urbanisme en tenant compte des aspects de santé”, a déclaré le professeur Andreas Meyer-Lindenberg, président du conseil exécutif du CIMH et directeur médical du département de psychiatrie et psychothérapie.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité