Publicité

QUESTION D'ACTU

Bruxisme du sommeil

Bruxisme : des électrodes pourraient aider à repérer les « dents qui grincent » pendant le sommeil

Des chercheurs finlandais ont mis au point un électroencéphalogramme portable capable de mesurer avec précision, et à la maison, la gravité du bruxisme du sommeil.

Bruxisme : des électrodes pourraient aider à repérer les « dents qui grincent » pendant le sommeil Viacheslav Peretiatko/iStock

  • Publié 21.10.2019 à 20h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Avoir les “dents qui grincent” pendant le sommeil : peut-être êtes-vous concerné(e). Touchant environ 8% de la population adulte et jusqu’à 14% des enfants, le bruxisme du sommeil se caractérise par le serrement ou le grincement des dents pendant la nuit, ce qui peut occasionner divers troubles comme l’usure prématurée des dents, des douleurs au niveau de la mâchoire et des maux de tête. Parfois, le grincement des dents peut être si fort qu'il perturbe le sommeil des autres dans la même pièce.

Si le stress et l’anxiété sont soupçonnés de favoriser le bruxisme, les causes réelles de ce trouble restent inconnues. Et pour cause : il n’existe actuellement aucune méthode d’évaluation de la gravité du bruxisme, à la fois fiable, précise, rentable et suffisamment accessible.

Les traitements existants, comme le port d’une plaque occlusale, se concentrent sur les symptômes et non sur les causes. Quant aux appareils électroniques conçus pour mesurer le bruxisme, dont la polysomnographie, ils sont généralement coûteux et uniquement disponibles dans des centres d’évaluation et de traitement des troubles du sommeil.

Un outil pour mieux comprendre le bruxisme du sommeil

Pour mieux prendre le mal à la racine et ainsi améliorer le diagnostic des "dents qui grincent", des chercheurs de l'université de Finlande orientale et de l'Hôpital universitaire Kuopio, en Finlande, ont peut-être trouvé la solution. Ensemble, ils ont mis au point un ensemble d'électrodes d'électroencéphalogramme (EEG) d'urgence sérigraphiées qui permet de détecter rapidement le bruxisme et ce, à la maison et avec une qualité de signal semblable à celle des cliniques.

Dans un article publié dans la revue Sleep and Breathing, ils affirment que la précision de diagnostic de l'ensemble d'électrodes est comparable à celle d'une polysomnographie conventionnelle et d'autres mesures bioélectriques réalisées par des professionnels de santé.

Au total, les chercheurs ont mesuré l’efficacité de leur EEG auprès de 101 patients souffrant de bruxisme. Dans 9 cas sur 10, les enregistrements effectués à domicile étaient de bonne qualité. Seul un enregistrement a échoué en raison de problèmes liés au jeu d’électrodes.

Pour Tomi Miettinen, étudiant au doctorat, à l'université de la Finlande orientale, “le jeu d'électrodes est particulièrement bien adapté aux enregistrements qui sont plus exigeants dans l'évaluation précise de l'activité du bruxisme du sommeil sur une durée de plusieurs nuits. En tant qu'outil, l'ensemble d'électrodes a le potentiel d'accroître notre compréhension du bruxisme du sommeil, ce qui pourrait déboucher sur des méthodes plus efficaces pour gérer, voire traiter, le bruxisme du sommeil”, conclut-il.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité