Publicité

QUESTION D'ACTU

Petits insectes, gros tracas

Punaises de lit : elles ruinent le moral !

Plusieurs études montrent que ces nuisibles dégradent la qualité de vie. Chez certaines personnes, les symptômes sont proches du stress post-traumatique. 

Punaises de lit : elles ruinent le moral ! John-Reynolds/istock

  • Publié 16.11.2019 à 19h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Elles font seulement quelques millimètres de longueur, mais peuvent vous pourrir la vie. Les punaises de lit sont un fléau, qui touche particulièrement les grandes villes. Généralement, il est très difficile de se débarrasser de ces nuisibles, ce qui peut provoquer des symptômes d’anxiété ou de dépression pour les personnes dont l’intérieur est infesté. 

L’impact psychologique des punaises de lit 

En 2012, des chercheurs de l’université du Mississippi aux États-Unis ont étudié les effets psychologiques d’une colonisation par les punaises de lit. Ils ont recensé une série de symptômes dont les cauchemars, l’hypervigilance, l’insomnie, l’anxiété, ou encore des comportements d’évitement. D’après eux, ces signes sont identiques à ceux du stress post-traumatique. Leur recherche a été réalisée grâce à l’analyse de publications et de commentaires sur des sites internet. 81% des messages analysés indiquaient que les personnes souffraient de troubles psychologiques. 

La même année dans le British Medical Journal, une équipe scientifique de l’université de Montréal compare l’état psychologique de personnes exposées aux punaises de lit avec celui de personnes non-exposées. Ils constatent chez les premières des symptômes d’anxiété voire de dépression dans certains cas. 

Comment les détecter et s’en débarrasser ? 

Les punaises de lit ne transmettent pas de maladies, mais leurs piqûres provoquent d’importantes démangeaisons. Les bras, les jambes et le torse sont les zones les plus fréquemment touchées, où les piqûres sont regroupées en ligne. Pour les personnes allergiques, elles peuvent être très dangereuses.

Leur petite taille les rend difficile à détecter à l’oeil nu, mais leurs déjections laissent des traces sombres sur la literie et les murs. Pour s’en débarrasser, il faut laver toute la literie et les tissus probablement contaminés à 60°C et placer les objets au congélateur pendant 72 heures. Les insectes ne supportent pas ces températures extrêmes. Il est souvent nécessaire de renouveler ces opérations plusieurs fois avant d’en venir à bout. En cas d’échec, il est recommandé d’avoir recours à un professionnel. 

Un phénomène en hausse

D’après un article du Parisien, le nombre d’endroits infestés par des punaises de lit est en augmentation depuis 5 ans. En 2016-2017, environ 200 000 sites ont été recensés par la chambre syndicale désinfection, désinsectisation, dératisation (CS3D). Ils étaient près de 400 000 en 2018.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité