Publicité

QUESTION D'ACTU

Epidémie

Rougeole : le nombre de décès a augmenté dans le monde en 2018

Selon l'Organisation mondiale de la Santé, 142 000 personnes sont décédées de la rougeole dans le monde en 2018, soit 15% de plus qu’en 2017.

Rougeole : le nombre de décès a augmenté dans le monde en 2018 Bilanol/istock

  • Publié le 07.12.2019 à 13h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Malgré la vaccination, le nombre de morts augmente. Environ 142 000 personnes sont décédées de la rougeole en 2018 selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). La plupart sont des enfants de moins de 5 ans. L’OMS dénonce un "échec collectif à protéger les enfants les plus vulnérables du monde" dans un communiqué.  

Une maladie très contagieuse

La rougeole est due à un virus très contagieux. Elle se transmet par voie aérienne : lorsque quelqu’un de contaminé tousse ou à cause de sécrétions présentes dans l'air ou sur certaines surfaces. Le virus peut rester actif pendant deux heures dans une pièce. Pour Jose Hagan, responsable de l’OMS, c’est "probablement la maladie la plus contagieuse que nous connaissons".  Elle est notamment reconnaissable aux tâches rouges qu’elle fait apparaître sur la peau et peut provoquer de graves infections pulmonaires ou neurologiques. 

Des inégalités géographiques 

Depuis plusieurs années, la rougeole réapparait dans des pays où elle avait disparu. La Grande-Bretagne, la Grèce, l’Albanie et la République Tchèque ont perdu leur statut de pays où elle a été éradiquée l’été dernier : cela signifie que la maladie est à nouveau présente dans ces États et que sa transmission a été constatée sur plus d’un an. Aux États-Unis, le nombre de cas enregistré en 2019 est le plus élevé depuis 25 ans. 

Certaines régions du globe sont plus fortement touchées, notamment l’Afrique subsaharienne. D’après l’OMS, la moitié des cas de rougeole sont concentrés dans 5 pays : le Liberia, Madagascar, la Somalie, la République Démocratique du Congo (RDC) et l’Ukraine.  En RDC, la rougeole a tué plus de 5 000 personnes depuis le début de l’année, soit deux fois plus qu’Ebola. 

La rougeole frappe également les îles Samoa, situées dans le Pacifique Sud. Depuis le mois d’octobre, plus de 60 personnes sont décédées, principalement des enfants de moins de 4 ans. Une vaste campagne de vaccination a été lancée dans le pays, où environ 31% seulement de la population est vaccinée. 

Une couverture vaccinale insuffisante

"Le fait qu’un enfant décède d’une maladie évitable par un vaccin est un scandale", s’insurge Dr Tedros Adhanom Ghebreysus, le directeur général de l’OMS. L’organisation estime que le taux de vaccination nécessaire pour éviter les épidémies est de 95%. Pour l’heure, il stagne à 86% environ pour la première dose du vaccin et 70% pour la deuxième. Avant l’apparition des vaccins dans les années 1970, la rougeole tuait chaque année entre sept et huit millions d’enfants dans le monde.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité