Publicité

QUESTION D'ACTU

Santé osseuse

Ménopause : les boissons sucrées pourraient fragiliser les os des femmes

Une étude constate une corrélation entre la consommation de deux sodas par jour et le risque de fracture de la hanche chez les femmes ménopausées. 

Ménopause : les boissons sucrées pourraient fragiliser les os des femmes tongpatong/istock

  • Publié 08.12.2019 à 15h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Les boissons sucrées sont mauvaises pour la santé, ça n’est pas une surprise, mais leurs conséquences sur le corps sont parfois inattendues. D’après des chercheurs, consommer ce type de breuvage chaque jour pourrait fragiliser les os des femmes ménopausées. Ils en font le constat dans la revue scientifique Menopause. 

Des données concernant plus de 72 000 femmes

Dans ses travaux, l’équipe scientifique a analysé les liens entre consommation de boissons sucrées et densité osseuse dans la hanche et la colonne vertébrale, ainsi qu’entre la quantité de sodas consommée et le risque de fracture de la hanche. Au total, ils ont collecté les données de plus de 72 000 femmes sur une période de 16 ans pour mener leur étude. 

Des risque de fracture de la hanche plus élevés 

D’après leurs résultats, il y a "un risque 26% supérieur de fracture de la hanche chez les femmes qui boivent en moyenne 14 sodas par semaine ou plus, en comparaison à celles qui n’en consomment aucun". D’après eux, ces effets seraient constatés uniquement avec les boissons non-caféinées. En revanche, ils n’ont pas trouvé de corrélation entre la consommation de sodas et la densité osseuse. 

Des conclusions à confirmer

Les chercheurs notent deux principales limites à leur étude. D’abord la consommation de sodas a été mesurée uniquement au début de la recherche, alors que les habitudes alimentaires peuvent évoluer. La seconde limite concerne les facteurs de risque : même si l’équipe de recherche en a pris en compte un nombre important, il est toujours possible d’en ignorer un qui a un impact important sur les résultats. 

La nécessité de poursuivre les recherches 

Selon les scientifiques, il est nécessaire d’approfondir les recherches sur ce thème pour comprendre l’origine de cette corrélation. D’après eux, les sucres ajoutés pourraient avoir un impact négatif sur l’équilibre en calcium et l’homéostasie minérale, c'est-à-dire la stabilité des concentrations en minéraux dans le corps. Leur seconde hypothèse concerne la gazéification dans l’organisme : la formation d’acide carbonique pourrait modifier l’acidité gastrique et avoir des conséquences sur l’absorption des nutriments. D’après la Haute autorité de santé, en France, il y aurait environ 50 000 cas de fractures de la hanche chaque année chez les femmes, contre 16 000 pour les hommes.

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité