• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Age biologique

34, 60 et 78 ans : les trois vraies étapes du vieillissement

Le vieillissement interviendrait par palier, à 34, 60 et 78 ans. C'est en mesurant avec précision les niveaux des 373 protéines qui circulent dans le sang des participants à leur étude que des chercheurs de l’université de Stanford sont parvenus à prédire leur âge de façon fiable. 

34, 60 et 78 ans : les trois vraies étapes du vieillissement gpointstudio/iStock

  • Publié le 10.12.2019 à 15h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Oubliez tous vos repères ! La vie ne se partagerait pas entre l’enfance, l’adolescence, l’âge adulte, l’âge mûr et la vieillesse. Notre vieillissement se déroulerait en trois étapes repérables en fonction du niveau des protéines circulant dans le sang. Et ces moments où notre corps prendrait un “coup de vieux” seraient à 34, 60 et 78 ans.

C’est ce que révèle une étude conduite par les chercheurs de la Stanford University School of Medicine publiée début décembre dans la revue Nature Medicine

Que se passe-t-il à ces trois âges ? Les niveaux des protéines présentes dans le plasma sanguin subissent de brusques changements à la hausse ou à la baisse.

“Nous savions depuis longtemps que la mesure de certaines protéines dans le sang pouvait renseigner sur l’état de santé d’une personne, comme les lipoprotéines pour la santé cardiovasculaire, par exemple. Mais on ne s'est pas rendu compte que les niveaux de tant de protéines différentes – environ un tiers de celles que nous avons examinées- changent de façon marquée avec l’âge”, explique Tony Wyss-Coray, professeur de neurologie et de sciences neurologiques au Stanford Alzheimer’s Disease Research Center.

Selon lui, ces changements des niveaux de protéine migrant des tissus de l’organisme vers le sang sont des marqueurs du vieillissement. En mesurant les niveaux de 373 protéines circulant dans le sang, on peut connaître avec précision non seulement l’état de santé d’une personne, mais surtout son âge biologique.

Un vieillissement à 3 âges de la vie

Pour parvenir à cette conclusion, les chercheurs ont analysé le plasma sanguin de 4 263 personnes âgées de 18 à 95 ans. Les résultats qu’ils ont obtenus sont édifiants, puisqu’ils suggèrent que le vieillissement physiologique ne se déroule non pas à un rythme régulier, mais plutôt par paliers à trois âges de la vie. Et 34, 60 et 78 ans se distinguent comme des âges charnières où le nombre de protéines sanguines différentes et présentant des changements notables sont présentes en abondance dans le plasma. 

D’après les scientifiques, cela se produit parce qu'au lieu d'augmenter ou de diminuer régulièrement ou de rester les mêmes tout au long de la vie, les niveaux de nombreuses protéines restent constants pendant un certain temps, puis, à un moment ou à un autre, subissent de brusques changements qui ont tendance à se regrouper à trois moments différents dans la vie d'une personne : le début de l'âge adulte, la fin de l'âge moyen et la vieillesse.

Prédire les maladies liées au vieillissement

Grâce à cette découverte, les chercheurs ont été capables de déterminer l’âge d’individus avec une marge d’erreur de plus ou moins trois ans. Chez les personnes dont l’âge prévu était considérablement inférieur à leur âge réel, les résultats basés sur les protéines sanguines ont montré qu’ils étaient en remarquablement bonne santé pour leur âge.

D’après les auteurs de ces travaux, de nouvelles recherches permettraient non seulement d’identifier les personnes risquant de développer des maladies liées à l’âge comme Alzheimer ou les maladies cardiovasculaires, mais aussi de trouver des voies thérapeutiques pour retarder le processus de vieillissement. C’est d’autant plus encourageant, expliquent-ils, que le prélèvement d’une simple goutte de sang permet la lecture des 373 protéines.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité