Publicité

QUESTION D'ACTU

Attention au cancer de la peau

Se faire bronzer l'anus pour le bien-être, la dernière tendance Instagram à éviter

Sur les réseaux sociaux, de plus en plus d'influenceurs recommandent les bains de soleil du périnée pour faire le plein de vitamine D et se sentir mieux. Une tendance qui augmente les risques de cancer de la peau, s'inquiètent les spécialistes. 

Se faire bronzer l'anus pour le bien-être, la dernière tendance Instagram à éviter Capture d'écran/Instagram@metaphysicalmeagan

  • Publié 27.01.2020 à 13h30
  • |
  • |
  • |
  • |


“Donnez un bain de soleil à votre anus pour votre bien-être”. Si cet intitulé peut sonner comme une blague à vos oreilles, il n’en est rien. Il s’agit d’un conseil très sérieusement donné sur les réseaux sociaux par de plus en plus d’influenceurs et scrupuleusement suivi par des milliers d’internautes. Attention toutefois au risque de cancer de la peau, alertent les médecins. 

Sur Instagram, on voit pulluler depuis quelques mois des photos d’hommes et femmes nus, les quatre pattes en l’air, le périnée tourné vers un ciel sans nuage. “Depuis quelques semaines, j’ai inclus ‘ensoleiller mon postérieur et mon vagin’ dans ma routine matinale. Trente secondes de soleil sur votre postérieur nu équivalent à une journée de soleil avec vos vêtements, l’énergie surgit immédiatement”, assure l'influenceuse metaphysicalmeagan, suivie par 30 500 abonnés, expliquant qu’il s’agit d’une “ancienne pratique taoïste”. Reprise sur Twitter, sa photo a entraîné plus de 18 000 retweets et 92 000 mentions j’aime.

“En seulement 30 secondes de lumière solaire sur anus, vous recevrez plus d'énergie de ce nœud électrique que vous n'en recevriez en une journée entière en étant dehors avec vos vêtements”, renchérit Ra of Earth dans une vidéo montrant trois hommes, fesses en l’air et jambes écartées vers le soleil gémir de plaisir au milieu de tipis. La vidéo a été visionnée plus de 68 000 fois. Ra of Earth a également mis en ligne un “exercice d'adoration du soleil” tiré du Tao de la sexologie : The Book of Infinite Wisdom, du docteur Stephen T. Chang. D’après ce dernier, cette pratique pourrait aider à garder la zone “saine et exempte de microbes”.

Voir cette publication sur Instagram

The original Butthole sunning video! ???????????? Bum Sunners: @jamesoncamden @wildtreeman Tashi

Une publication partagée par I am ? Δ:Human Teacher/Student (@ra_of_earth) le

Faire le plein de vitamine D

Et si de nombreux internautes disent ne pas comprendre pourquoi ils sont “en train de regarder des hommes tous nus exposer leur anus au soleil”, d’autres racontent avoir eux aussi intégré cette pratique à leur “routine matinale”.

Populaire depuis quelques mois seulement sur les réseaux sociaux, le bronzage du périnée est connu des stars hollywoodiennes depuis quelques années déjà. Ainsi, en 2014, l’atrice Shailene Woodley avait déclaré se faire régulièrement bronzer le périnée au site Into The Gloss. “Si vous vous sentez épuisée, allez au soleil pendant une heure et voyez combien d'énergie vous obtenez. Ou, si vous vivez dans un endroit où les hivers sont rudes, quand le soleil sort enfin, écartez les jambes et prenez un peu de soleil”, déclarait-elle alors, disant aimer “donner à (s)on vagin un peu de vitamine D”. 

D’après les adeptes du bronzage de l’anus, absorbée par la peau de cette région corporelle, la vitamine D verrait ses effets augmenter. En général, s’exposer au soleil un tiers du corps une vingtaine de minutes par jour permet à l’organisme de fabriquer une quantité suffisante de vitamine D, connue pour avoir des effets bénéfiques pour les os, les muscles ou encore le coeur.

“Aucune preuve”

Les professionnels de santé sont quant à eux loin d’être convaincus. “Il n'y a aucune preuve que les bains de soleil de cette manière aient un quelconque effet sur le bien-être physique, commente notamment la docteure Diana Gall, du service médical en ligne britannique Doctor 4 U auprès du site Insider. Oui, la pratique de la pleine conscience et de la méditation, et l'absorption de votre dose de vitamine D, sont bénéfiques pour la santé mentale et physique, mais vous n'avez pas besoin d'endommager votre peau au cours du processus d'exposition au soleil”, poursuit-elle, expliquant qu’il existe d’autres manières plus “sûres” pour pratiquer la pleine conscience. “Il n'y a pas de bénéfices supplémentaires à faire cela nu au soleil”, insiste-t-elle. 

Rappelons qu’une exposition répétée au soleil augmente le risque de développer un cancer de la peau (près de 80 000 cas diagnostiqués chaque année en France). Sans compter qu’un léger coup de soleil sur l’anus, zone particulièrement sensible et peu habituées aux rayons UV, doit être extrêmement douloureux.

Cette tendance “bien-être” absurde n’est pas sans rappeler celle des bains de vapeur vaginaux, recommandée en autre par l’actrice Gwyneth Paltrow, gourou d’Hollywood avec son “laboratoire” Goop, pour “détoxifier” le vagin. Inquiets de cette pratique dont “l’efficacité médicale n’a pas été prouvée”, des médecins avait alors publié en août un article Journal of Obstetrics and Gynecology Canada où ils rapportaient le cas d’une femme de 62 ans gravement brûlée après s’être assise au-dessus d’une casserole d’eau bouillante remplie d’herbes.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Publicité

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité