Publicité

QUESTION D'ACTU

Nuisibles

Le gouvernement part à la chasse contre les punaises de lit

Le plan mis en place a deux aspects : l’information des citoyens et l’encadrement des professionnels, avec un label et des formations. 

Le gouvernement part à la chasse contre les punaises de lit John-Reynolds/iStock

  • Publié le 21.02.2020 à 20h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Elles avaient pratiquement disparu, mais reviennent en force : les punaises de lit sont en recrudescence ces dernières années en France. Le gouvernement lance, vendredi 21 février, un plan de prévention et de lutte contre ces nuisibles. Une campagne d’information est mise en place avec un numéro vert et un site, et les professionnels devront se structurer avant qu’un label soit instauré. Une mission devrait être bientôt dédiée à cette problématique à l’Assemblée nationale. 

Mini insecte, maxi fléau

Les punaises de lit sont de petits insectes : leur taille ne dépasse pas celle d’un pépin de pomme. Elles aiment se nicher dans des recoins abrités de la lumière, comme les matelas, les fauteuils ou les meubles en bois. La nuit, elles se nourrissent du sang humain. Leurs piqûres provoquent des démangeaisons très fortes, mais elles ne transmettent pas de maladies. Certaines personnes peuvent toutefois faire des réactions allergiques. 

Pour savoir si vous avez été piqué par des punaises de lit, l’aspect de la piqûre peut vous aider : généralement, il y en a plusieurs et elles sont regroupées en ligne. Le deuxième moyen de les identifier est d’analyser la literie. Les déjections des punaises de lit font des traces noires sur les matelas, et même parfois sur les murs.

Lorsque les punaises de lit sont détectées, le plus dur est à venir : réussir à s’en débarrasser. Il faut laver toute la literie et les vêtements à 60°C car les insectes ne supportent pas les températures extrêmes. Ensuite, il faut réaliser un ménage minutieux en congelant les petits objets et en nettoyant à la vapeur les murs et recoins des pièces. S’il reste des œufs, les punaises de lit pourront continuer à se reproduire. Des professionnels peuvent intervenir en cas d’échec. Ils peuvent vaporiser des produits efficaces pour en venir à bout. 

Plusieurs réactions dans le milieu politique 

L’annonce du gouvernement suit plusieurs prises de position de différents partis politiques. Comme le rappelle Le Monde, l’ex-candidat LREM à la Mairie de Paris, Benjamin Griveaux, plaidait pour un service municipal dédié aux punaises de lit. Pendant l’été 2019, les députés de la France Insoumise ont exigé un plan national d’éradication. Ils souhaitent la mise en place d’un encadrement des prix pratiqués par les professionnels et une interdiction des traitements chimiques. 

En France, le nombre de sites infectés par des punaises de lit est en constante augmentation : il est passé de 180 000 en 2016 à 400 000 en 2018. En 2019, il y a eu une nouvelle hausse de 30 %. 

Covid-19 : Nos Podcast audio, nouveaux rendez-vous quotidiens sur l'actualité

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité