Publicité

QUESTION D'ACTU

Enquête

A l'heure du coronavirus, des Français pas très propres

D'après une nouvelle étude Ifop, seuls trois français sur quatre procèdent à une toilette complète tous les jours. Globalement, les femmes sont globalement plus à cheval sur l'hygiène que les hommes, surtout les seniors. 

A l'heure du coronavirus, des Français pas très propres ChristinLola/iStock

  • Publié le 26.02.2020 à 18h00
  • |
  • |
  • |
  • |


On a toujours tendance à penser que le masque protège, or, on sait que la transmission principale se fait par les mains. On touche en permanence des surfaces contaminées, on touche des personnes et on se touche le visage environ une fois par minute donc si on a des mains contaminées, il faut vraiment penser au lavage des mains. C’est une très bonne pratique, quel que soit le virus, que ce soit celui de la bronchiolite ou de la grippe saisonnière.” Telles sont les recommandations du directeur de la Santé, Jérôme Salomon, à l’heure où le coronavirus se répand comme une traînée de poudre partout dans le monde. Pourtant, d’après un sondage réalisé par l’Ifop pour la société Diogène-France, l’hygiène des Français est loin d’être irréprochable. En effet, d’après cette enquête, seuls trois sondés sur quatre procèdent à une toilette complète tous les jours. Ils sont également nombreux à ne pas avoir le réflexe de se laver systématiquement les mains après avoir été aux toilettes, s’être mouchés ou avoir pris les transports en commun. Globalement, les femmes sont toutefois plus à cheval sur l’hygiène que les hommes, surtout quand ils sont âgés.  

Dans le détail, 76% des Français se lavent entièrement tous les jours (82% des femmes contre 72% des hommes). On remarque que les personnes isolées, géographiquement, professionnellement ou socialement se lavent également moins souvent puisque seuls 59% des ruraux, 60% des chômeurs et 60% des femmes ne recevant jamais personne à leur domicile procèdent à une toilette complète quotidienne. 

Le manque de sociabilité joue fortement, puisque les mauvais comportements sont globalement plus répandus en milieu rural, chez les personnes au chômage ou chez les personnes recevant rarement des proches ou des amis chez eux. Le critère en la matière réside ainsi plus dans la perception du regard des autres que sur le niveau de vie des personnes”, commente François Kraus, directeur du pôle Genre, sexualité et santé sexuelle à l’Ifop en marge de cette enquête.

Seuls 25% des Français se lavent les mains après s’être mouchés 

Concernant les cheveux, chez les femmes est un shampoing tous les deux jours ou deux fois par semaines : seules 8% d’entre elles se les lavent tous les jours. Chez les hommes, seuls trois sur dix se lavent tous les jours. Rappelons toutefois qu’il a été prouvé à de nombreuses reprises que se laver les cheveux trop souvent était néfaste pour le cuir chevelu, surtout avec un shampoing industriel.  

Ainsi, les femmes sont globalement plus propres que les hommes. Alors que respectivement 68% et 31% de la gente masculine se laver les mains systématiquement après être allés aux toilettes et avoir pris les transports en commun, les femmes sont quant à elles respectivement 75% et 42% à avoir ce réflexe. Plus étonnant encore, seuls 25% des Français pensent à se laver les mains après s’être mouchés malgré les règles sanitaires de base et les messages de santé publiques martelés à longueur de journée depuis l’apparition du nouveau coronavirus. 

Seuls 50% des hommes de plus de 65 ans changent de sous-vêtements tous les jours

Au niveau des vêtements, si 94% des femmes changent de culotte tous les jours, seuls 73% des hommes changent de slip ou caleçon à la même fréquence. La tendance est d’autant plus forte chez les personnes âgées puisque seuls 50% des hommes de plus de 65 ans en changent tous les jours.  

Il est intéressant de noter que si les seniors, notamment les plus de 65 ans, sont moins rigoureux quant à la fréquence de changement de sous-vêtements, cela est lié à une fracture générationnelle en la matière. Cette catégorie de personne a longtemps été éduquée selon un rythme de changement vestimentaire, de douche ou de toilette moins soutenu qu’aujourd’hui. Ainsi, malgré des progrès considérables en matière sanitaire, une partie non négligeable des seniors continue à avoir des pratiques hygiéniques proches de celles qu’ils ont connues dans leur enfance”, note François Kraus. Concernant les soutien-gorge, seules 28% des femmes pensent à alterner chaque jour.   

Toutefois, si les Français sont encore loin d’être irréprochables en matière d’hygiène, ils sont nombreux à y accorder beaucoup d’importance : 39% des sondés déclarent avoir déjà mis fin à une relation car leur partenaire négligeait son hygiène corporelle.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité