• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Bon à savoir

La consommation d’alcool du père a des conséquences sur l’enfant

Si le père boit avant la conception, cela peut altérer le développement de sa progéniture, d’après une recherche menée sur les souris.

La consommation d’alcool du père a des conséquences sur l’enfant NataliaDeriabina/iStock

  • Publié le 01.04.2020 à 09h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • L'alcoolisme paternel avant la conception pourrait entraîner anxiété ou hyperactivité chez l'enfant
  • D'autres études soulignaient déjà les dangers de l'alcoolisme maternel pour les enfants

L’alcool est néfaste pour la santé du nourrisson, c’est pourquoi il est déconseillé aux femmes enceintes d’en consommer. Une nouvelle étude, parue dans Alcoholism : Clinical and Experimental Research, montre que la consommation d’alcool du père a également des conséquences sur l’enfant. Les scientifiques ont constaté des déficits significatifs dans le développement cérébral de souris dont le géniteur avait été exposé à de l’alcool avant la conception. 

Un sujet peu exploré 

Depuis longtemps, les gens savent que la consommation d’alcool des mères pendant la grossesse est dangereuse, explique Kelly Huffman, directrice de cette étude. Néanmoins, les conséquences de la consommation paternelle lors de la conception n’ont jamais vraiment été étudiées.” Ce constat a poussé les chercheurs de l’université de Californie (Etats-Unis) à s’intéresser à cette question. Dans leur étude, réalisée en laboratoire, ils ont administré à des souris mâles de l’alcool dans les deux à trois semaines qui ont précédé l’accouplement avec une souris femelle, qui n’a jamais été exposée à l’alcool. 

L’analyse de leur progéniture montre que cette consommation paternelle provoque une altération de l’expression des gènes du néocortex cérébral et de leur connectivité. Cette partie du cerveau est l’une des plus complexes chez les mammifères, elle est responsable des fonctions cognitives complexes et du comportement. Les souris étaient atteintes d’autres troubles comme l’anxiété ou l’hyperactivité, certaines avaient des fonctions motrices réduites. 

Les habitudes du père ont des conséquences sur ses enfants 

Le fait que des pères consomment des quantités modérées ou importantes d’alcool avant la conception a un impact négatif sur leur descendance à cause de l’exposition du sperme à ces substances”, résume Kelly Huffman, directrice de cette étude. De manière générale, les habitudes de vie du père ont des conséquences importances sur les enfants. En 2015, une étude danoise a montré que la corpulence d’un homme a une influence sur le risque de surpoids de sa descendance. Quel que soit le poids de la mère, les enfants dont le père est obèse, sont prédisposés à l’obésité que ce soit pendant leur enfance ou plus tard dans leur vie.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité