• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Progrès scientifique

Un nouvel espoir pour les enfants atteints de leucémie lymphoblastique aiguë résistante

Avec cette découverte, il sera désormais plus facile de s’attaquer à la leucémie pour les enfants chez qui la chimiothérapie n’a pas suffi.

Un nouvel espoir pour les enfants atteints de leucémie lymphoblastique aiguë résistante KatarzynaBialasiewicz/iStock

  • Publié le 05.04.2020 à 18h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Bientôt, les scientifiques pourront aider les enfants à faire face à une leucémie lymphoblastique aiguë résistante ou récidivante, le cancer du sang le plus fréquent en pédiatrie. Une nouvelle étude menée par l'hôpital pour enfants de Los Angeles (États-Unis) a réussi à fabriquer des cellules T pour identifier et cibler plusieurs sites sur les cellules de leucémie lymphoblastique aiguë au lieu d'un seul. Les résultats de cette étude ont été publiés dans la revue Leukemia.

L’étude laisse espérer de futurs essais cliniques pour tester la thérapie. Les scientifiques ont modifié les cellules CAR-T pour cibler des sites multiples. Selon le docteur Hisham Abdel-Azim, du Baylor College of Medicine, la leucémie lymphoblastique aiguë est un cancer infantile courant, et bien que de nombreux patients répondent bien à la chimiothérapie, certains présentent une résistance ou une rechute de la maladie. La thérapie CAR-T peut aider les enfants pour lesquels la chimiothérapie n'a pas suffi.

Une thérapie à cibles multiples

En menant leurs recherches, les scientifiques ont pu modifier les cellules T en les isolant et en les modifiant génétiquement, ce qui les rend capables de reconnaître le CD-19, une protéine (antigène) présente sur les cellules leucémiques. Après avoir réintroduit les cellules T modifiées chez les patients, les scientifiques ont observé que ces cellules sont capables d'attaquer la cellule cancéreuse qui, autrement, ne répond pas à la chimiothérapie.

Le docteur Hisham Abdel-Azim explique que les chercheurs ont dû faire face au problème des cellules cancéreuses qui ralentissent la production de la protéine CD-19. Elles finissent par devenir invisibles pour les cellules T modifiées chez 50 % des patients qui ont reçu la thérapie mais ont ensuite rechuté.

Cependant, les chercheurs ont découvert que les cellules T ne ciblaient pas seulement la protéine CD-19, mais aussi deux autres protéines présentes sur les cellules leucémiques, à savoir la CD-20 et la CD-22.

S’attaquer à la leucémie avec un trident au lieu d’une lance

Selon le docteur Nabil Ahmed, un des chercheurs de l’étude, “c’est comme si on utilisait un trident pour attaquer le cancer au lieu d'une lance”. Sur la base de la découverte faite lors de l'utilisation de cette technique à trois volets pour attaquer les cellules cancéreuses, l'équipe a mis au point de nouvelles méthodes pour contrôler son efficacité. Les nouvelles cellules CAR-T ont été baptisées cellules TriCAR T. Elles sont capables de cibler les CD-19/20/22 et sont nettement plus efficaces que les cellules T qui ciblent uniquement les CD-19.

Ces nouvelles cellules CAR-T se lient à un plus grand nombre de cellules cancéreuses et ces connexions sont beaucoup plus fortes. Non seulement elles se lient mieux, mais elles se lient encore et encore, s’enthousiasme le docteur Hisham Abdel-Azim. Ces connexions montrent à quel point les nouvelles cellules CAR-T sont efficaces pour tuer les cellules leucémiques. Une meilleure liaison des cellules T signifie une lutte plus forte contre le cancer.

Les premiers résultats suggèrent que la nouvelle thérapie pourrait s'avérer révolutionnaire dans le traitement de la leucémie lymphoblastique aiguë résistante, même si un essai clinique est nécessaire avant que la nouvelle thérapie CAR-T puisse être utilisée sur les patients.

Tout comme attaquer plus d'un antigène est plus efficace dans la lutte contre la leucémie, la combinaison des forces d'investigation l'est également. De telles découvertes scientifiques ne seraient pas possibles sans collaboration”, conclut le docteur Abdel-Azim.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité