• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Prévention

Une consommation excessive d'alcool augmente le tour de taille

Une étude menée sur plus de 4 000 personnes démontre qu'une consommation excessive d'alcool augmente la circonférence de la taille et l'indice de masse corporelle (IMC).

Une consommation excessive d'alcool augmente le tour de taille Age Barros/iStock

  • Publié le 09.04.2020 à 15h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Les gros buveurs ont une tension artérielle plus élevée et leur foie est affaibli
  • Ils ont par ailleurs un IMC et un tour de taille plus élevés

Attention aux apéros trop fréquents. Outre les problèmes de santé liés à une consommation excessive d'alcool que nous connaissons, trop boire augmenterait le tour de taille de 4 cm, selon une récente étude menée par des chercheurs de l’University College London (Royaume-Uni) sur 4 820 personnes âgées de 59 à 83 ans. Leurs résultats ont été publiés dans la revue Addiction.

Un test de dépistage simple

Les chercheurs ont observé et étudié les habitudes d’hyper-alcoolisation et de consommation dangereuse des participants à l'aide du test “Alcohol Use Disorders Identification Test for Consumption” (AUDIT-C). Composé de trois questions simples, cet outil de dépistage, très utilisé par les généralistes, permet d'évaluer la fréquence de leur consommation, la quantité et la fréquence de sur-consommation.

Par exemple, une personne qui boit trois ou quatre verres, quatre fois ou plus par semaine, obtiendrait un score positif en tant que buveur dangereux à l'AUDIT-C”, expliquent les chercheurs dans un communiqué.

Résultat : 56% des buveurs auraient été des “buveurs dangereux” dans leur vie, 21% le seraient toujours et 5% d'entre eux le seraient très souvent. “Les gros buveurs actuels et réguliers étaient principalement des hommes (80% et 82%, respectivement), souvent blancs et susceptibles d'occuper des postes à responsabilités (61% contre 52% dans l'échantillon total).”

Une tension artérielle et un IMC plus élevés

Les chercheurs ont découvert que la tension artérielle des gros buveurs était plus élevée que celle des buveurs modérés, de même que le fonctionnement de leur foie était plus affaibli. Les “buveurs dangereux” avaient également des circonférences de taille et un IMC significativement plus élevés que les autres.

Dans le détail, les anciens gros buveurs ayant commencé à tard, les anciens gros buveurs précoces et les gros buveurs réguliers avaient tous respectivement un tour de taille de 1,88 cm, 2,44 cm et 3,85 cm de plus que les buveurs modérés. Ces résultats suggèrent que diminuer sa consommation d'alcool avant l'âge de 50 ans permettrait d'améliorer sa santé globale.

Le mauvais usage de l'alcool, malgré la perception commune du 'binge drinking' chez les jeunes, est également fréquent chez les personnes plus âgées. Les admissions à l’hôpital pour cause d'alcool sont plus élevées chez les plus de 50 ans”, explique la docteure Linda Ng Fat, autrice principale de l'étude. Les études précédentes s'étaient concentrées sur les effets instantanés de la consommation d'alcool, pouvant ainsi masquer les effets cumulatifs. Celle-ci sensibilise aux effets de la consommation d'alcool tout au long de la vie.”

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité