• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Piqûre de jouvence

Vieillissement : et si vous pouviez gagner un an et demi sur votre horloge biologique ?

Des chercheurs américains sont parvenus à faire reculer l'âge biologique de neuf personnes en leur administrant une hormone de croissance de synthèse (hrGH) pendant 12 mois. 

Vieillissement : et si vous pouviez gagner un an et demi sur votre horloge biologique ? anusorn nakdee/iStock

  • Publié le 25.05.2020 à 15h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Des chercheurs font reculer l'âge biologique de plusieurs personnes
  • Leur risque de mortalité a diminué
  • Un nouvel essai est prévu sur un plus large échantillon

De nombreuses recherches sont menées dans le monde pour rajeunir les cellules de l'organisme ou ralentir le processus du vieillissement. L'une d'elles, publiée dans la revue Aging Cell, suggère que l'on pourrait retarder l'horloge biologique d'une personne d'un an et demi. Un exploit dans la course contre la montre. 

Neuf hommes en bonne santé, âgés de 51 à 65 ans, ont pris une hormone de croissance de synthèse (hrGH) pour stimuler le thymus, une petite glande située dans la partie supérieure du thorax, entre les poumons. Le thymus joue un rôle important dans le système immunitaire, mais s'atrophie avec l'âge, perdant ainsi de son efficacité. 

Le risque de mortalité diminué

Grâce à des prélèvements sanguins réalisés avant et après l'expérience, les chercheurs de l'université de Californie (États-Unis) ont découvert que l'âge épigénétique des participants avait reculé d'un an et demi en 12 mois de traitement. L'épigénétique est l'étude des changements dans l'activité des gènes : elle permet ici de mesurer l'âge biologique d'une personne, c'est-à-dire le niveau de vieillissement de ses cellules, plutôt que son âge chronologique. 

“Cela suggère fortement que leur risque de mortalité a diminué, sans pouvoir donner une estimation précise de l'augmentation de leur durée de vie”, commente Steve Horvath, professeur de biostatistique et auteur principal de l'étude. Néanmoins, cette recherche qui n'a été menée que sur des hommes blancs appartenant à une seule tranche d'âge, doit être menée sur un plus large échantillon comprenant des personnes d'âge, d'ethnie et de sexe différents. Un nouvel essai est prévu sur 50 participants. 

Le rajeunissement de cellules humaines

Récemment, des chercheurs de l'université de Stanford (Etats-Unis) sont parvenus à rajeunir des cellules humaines grâce à des protéines impliquées dans les prémices du développement embryonnaire et des cellules-souches pluripotentes induites, appelées plus simplement iPS (pour “induced pluripotent stem cells").

Quand les cellules iPS sont faites à partir de cellules adultes, elles deviennent à la fois plus jeunes et pluripotentes, explique Vittorio Sebastiano, professeur adjoint à l'université de Stanford. Nous nous sommes demandé pendant un certain temps s'il pourrait être possible de simplement remonter l'horloge du vieillissement sans induire la pluripotence”, c'est-à-dire la capacité de se multiplier. Et c'est chose faite, ont fait valoir les chercheurs qui sont parvenus à rajeunir les cellules de plusieurs personnes âgées d'un an et demi à trois ans et demi.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité