• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Cap sur le cerveau

Maladie d'Alzheimer : une trop forte exposition à l'aluminium en cause ?

Une équipe anglaise spécialisée dans la recherche liée à l'aluminium a découvert des traces de ce métal dans le cerveau de plusieurs patients atteints d'une forme héréditaire de la maladie d'Alzheimer.

Maladie d'Alzheimer : une trop forte exposition à l'aluminium en cause ? Gorodenkoff/iStock

  • Publié le 29.05.2020 à 09h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • L'aluminium est le métal le plus abondant de la croute terrestre et est notamment utilisé pour fabriquer des cosmétiques
  • Des traces de ce métal ont été retrouvées dans le cerveau de patients atteints d'Alzheimer héréditaire
  • Selon les chercheurs, l'aluminium serait à l'origine de la maladie d'Alzheimer

En 2014, Christopher Exley, chercheur à l’Université Keel (Royaume-Uni), avait déjà établi un lien entre l'exposition à l'aluminium et la survenue de la maladie d'Alzheimer. Celui que l'on surnomme désormais “Monsieur Aluminium” travaille depuis plus de 20 ans sur les conséquences de ce métal sur notre santé.

L'aluminium est le métal le plus abondant de la croute terrestre et représente en moyenne 8% de la masse des matériaux de la surface solide de notre planète. Découvert en 1807, l'aluminium est aujourd'hui utilisé dans de nombreux cosmétiques, ainsi que dans la fabrication d'emballages et d'ustensiles de cuisine.

La “maladie d'Alzheimer héréditaire”

Aujourd'hui, l'équipe de Christophe Exley publie les résultats d'une nouvelle étude dans le Journal of Alzheimer’s Disease portant sur la “maladie d'Alzheimer héréditaire”, ou “familiale”. L'hérédité est rarement en cause, mais il arrive que la maladie se développe chez des personnes ayant des antécédents familiaux lourds.

Les chercheurs ont analysé des tissus cérébraux conservés dans la banque de cerveaux de l'université d'Antioquia (Colombie), provenant de donneurs atteints de cette forme rare d'Alzheimer, et ont mesuré leur teneur en aluminium. “Nous rapportons des niveaux d'aluminium significativement plus élevés dans les tissus cérébraux des donneurs atteints de la maladie d'Alzheimer familiale, que dans ceux de donneurs sans atteinte neurologique ni neurodégénérescence”, notent les chercheurs. 

De l'aluminium retrouvé à plusieurs endroits du cerveau

Grâce à la microscopie à fluorescence, ces derniers se sont en effet aperçus que “l'aluminium et la protéine bêta-amyloïde [le composant principal des plaques amyloïdes que l'on retrouve dans les neurones de certaines maladies neurodégénératives, dont la maladie d'Alzheimer, NDLR] étaient co-localisés sur les plaques amyloïdes ainsi que dans le système vasculaire” des patients.

Des traces d'aluminium ont également été retrouvées séparément de la protéine bêta-amyloïde dans les compartiments intracellulaires, y compris la glie et les axones neuronaux (les prolongements des neurones qui conduisent le signal électrique du corps cellulaire vers les zones synaptiques, NDLR).

Selon Christopher Exley, la présence d'aluminium dans le cerveau est responsable du développement de la maladie d'Alzheimer, mais d'autres études doivent être menées pour en faire une certitude. La maladie d'Alzheimer est la plus fréquente des maladies neurodégénératives. Aucun nouveau décompte ne permet de connaître le nombre exact de patients en France, mais 250 000 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque année et selon les estimations, il pourrait y avoir environ 1 275 000 personnes atteintes. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité