• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Essoufflement, fatigue, toux...

Covid-19 : les médecins tentent toujours de comprendre pourquoi les symptômes persistent chez certains patients

Même chez les patients non hospitalisés, la Covid-19 peut laisser des séquelles... parfois pendant plusieurs mois. Fatigue intense, essoufflement prolongé, perte de l'odorat et/ou du goût. Les médecins lancent des consultations “post-covid” et des études afin de comprendre pourquoi ces symptômes persistent chez ces patients supposés “guéris”. 

Covid-19 : les médecins tentent toujours de comprendre pourquoi les symptômes persistent chez certains patients Zinkevych/iStock

  • Publié le 02.06.2020 à 15h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Si les symptômes se manifestent de nouveau ou perdurent, la charge virale de ces patients reste toutefois rarement positive.
  • Une étude va être lancée pour évaluer l'état des patients 6 mois après les premiers symptômes.

Fatigue, essoufflement, perte de l'odorat.... Si les symptômes liés au Covid-19 disparaissent généralement après quelques semaines, certains patients continuent de les ressentir des mois après avoir contracté le virus. Un phénomène qui s’ajoute aux mystères du nouveau coronavirus, apparu en Chine fin 2019.

On est encore dans l’inconnu. Les syndromes post-infectieux, c’est classique. Mais, avec ce nouveau virus, la littérature scientifique est quasi inexistante. Il faut structurer des recherches pour mieux comprendre”, explique au journal Le Monde Yazdan Yazdanpanah, chef de service des maladies infectieuses à l’hôpital Bichat (AP-HP).

Si les symptômes se manifestent de nouveau ou perdurent, la charge virale de ces patients reste toutefois rarement positive, précise au Monde le chef du service des maladies infectieuses au CHU de Rennes, Pierre Tattevin. Autrement dit, ces patients ne sont plus porteurs de virus mais continuent à subir certains symptômes liés à la maladie. 

Les patients témoignent sur les réseaux sociaux 

Parmi les symptômes persistants les plus fréquents, les experts notent une fatigue intense (pouvant aller jusqu’à l’arrêt de travail), un essoufflement, une toux et des brûlures à la gorge ainsi que l’anosmie, signe désormais bien connu du Covid-19, qui se traduit par une perte de l’odorat, souvent associée à une perte du goût (agueusie). 

Comme le révèlent de nombreux témoignages publiés sur les réseaux sociaux courant mai, ce cas de figure n’est pas isolé et concerne plus d’une centaine de patients. Interrogé par Pourquoi docteur en mai, l’infectiologue Jean-Paul Stahl du CHU de Grenoble explique que le manque de connaissances et de recul liés au nouveau coronavirus empêchent pour le moment de tirer des conclusions.

Nous allons mener une étude sur l'état des patients 6 mois après les premiers symptômes”, a-t-il toutefois assuré, rappelant que “certaines maladies infectieuses engendrent un temps de récupération parfois long”.

Beaucoup de questions se posent, il faut faire passer des tests et procéder par élimination. Mais ces gens ne doivent pas penser qu'on les abandonne, nous sommes pris dans le flux de problèmes qui se posent au fur et à mesure”, précise de son côté, le docteur Benjamin Wyplosz, infectiologue au service des maladies infectieuses et tropicales de l'hôpital Bicêtre, également interrogé par Pourquoi docteur.

Pour tenter de comprendre pourquoi ces symptômes persistent, de multiples initiatives médicales s’instaurent progressivement, telles que les consultations post Covid-19, mises en place par plusieurs hôpitaux en France.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité