• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Covid-19

La phase 2 du déconfinement précisée par décret

Les restrictions actuellement en vigueur vont évoluer à partir de ce mardi 2 juin, date d’entrée dans la phase 2 du déconfinement. Un décret vient d’être publié pour en préciser les modalités.

La phase 2 du déconfinement précisée par décret Razvan/iStock

  • Publié le 02.06.2020 à 13h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • À partir d'aujourd'hui, il n'y a plus de limite de déplacement et réouverture des bars, cafés et restaurants.
  • Le prix des solutions hydro-alcooliques et des masques est plafonné à 95 centimes d'euros.
  • La sortie de la phase 2 du déconfinement est prévue pour le 22 juin.

La liberté redevient la règle et l'interdiction constitue l'exception”, avait affirmé le Premier ministre, Édouard Philippe, fin mai lors d’une conférence de presse présentant les nouvelles mesures de la phase 2 du déconfinement. Un décret vient d’être publié pour en préciser les modalités, qui prendront effet ce mardi 2 juin. Les mesures sanitaires qui avaient été décidées dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire vont être assouplies. La carte du déconfinement est majoritairement verte, à l’exception des départements d’Île-de-France, de Mayotte et de La Réunion qui restent oranges en raison de leur situation sanitaire. 

Les préfets pourront limiter les déplacements 

À partir de demain, mardi 2 juin, plusieurs restrictions vont être levées. Tout d’abord, les déplacements, jusqu’à présent interdits au-delà de 100 kilomètres, n’auront plus aucune limite. Cette mesure est valable dans l’ensemble des territoires, même ceux classés oranges. Si cela est nécessaire, le décret stipule que les préfets auront le pouvoir de les restreindre à nouveau, à l’échelle d’un département entier ou par zones ciblées. Autre mesure phare, la réouverture des cafés et restaurants, totale en zone verte mais partielle en zone orange où les clients ne pourront s’installer qu’en terrasse. Tous les établissements devront respecter une séparation d'un mètre entre les tables et une limite de 10 personnes par table. En cas de danger épidémique, les préfets seront en mesure d’ordonner la fermeture des commerces, des écoles ou des lieux de culte. 

Plafonnement des prix des solutions hydro-alcooliques et des masques

Tout le monde doit rester vigilant et continuer à appliquer les mesures d'hygiène et de distanciation sociale. C’est un point important, rappelé dans ce décret qui insiste sur le fait qu’elles doivent “être observées en tout lieu et en toute circonstance”. Tout comme le port du masque, qui reste obligatoire pour tous les Français à partir de onze ans dans les trains, les avions, les bateaux, les transports en commun ainsi que dans les gares et les aéroports. Le décret plafonne aussi le prix des solutions hydro-alcooliques et des masques à “95 centimes d'euros toutes taxes comprises par unité, quel que soit le mode de distribution”. Le décret rappelle également que le masque est obligatoire pour “les collégiens et les lycéens lors de leurs déplacements” et pour les personnels des établissements accueillant des enfants. En revanche, les professeurs des écoles ne seront pas obligés de le porter “lorsqu'ils font cours et sont à une distance d'au moins un mètre des élèves”.

L’ensemble de ces nouvelles dispositions seront certainement réévaluées le 22 juin, date de sortie de la phase 2 du déconfinement.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité