• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Guide pratique

Déconfinement : les nouvelles règles en vigueur depuis le mardi 2 juin

Déplacement, restauration, vie quotidienne ou loisirs : petit récapitulatif des règles de la phase 2 du déconfinement.

Déconfinement : les nouvelles règles en vigueur depuis le mardi 2 juin hedgehog94/iStock

  • Publié le 03.06.2020 à 15h30
  • |
  • |
  • |
  • |


En ce début juin, la carte de déconfinement de France se décline en deux couleurs. En zone verte, la circulation épidémique est considérée comme "faible" et concerne la quasi-totalité du territoire; en zone orange, l'épidémie reste sous "vigilance accrue" et impact l'Île-de-France, Mayotte et la Guyane. Petit tour d'horizon de ce qui y est licite ou interdit.

Vie sociale

Malgré une météo clémente, les rassemblements de plus de 10 personnes demeurent interdits partout sur le territoire. Si cette règle peut peut-être évoluer en fonction de l'évolution de la pandémie, les rassemblements de plus de 5 000 personnes sont interdits jusqu'au 31 août. De ce fait, il n'y aura pas de colonies de vacances en juin.

Si les espaces naturels sont de nouveau accessibles, les préfets peuvent - à leur propre initiative ou sur demande des maires - imposer le port du masque dans les parcs, jardins, plages, lacs ou centres nautiques.

Les cérémonies de mariage, lieux de cultes, cimetières et bibliothèques/médiathèques sont accessibles sans restriction partout. Par contre, les parcs de loisirs, musées, monuments, parcs zoologiques et théâtres ne peuvent ouvrir qu'en zone verte avec port du masque obligatoire. Les salles polyvalentes peuvent ouvrir en zone verte avec masque obligatoire si un organisateur est clairement identifié. Les casinos hors zone orange peuvent de nouveau accueillir des joueurs masqués uniquement sur les machines à sous. Quant aux conservatoires, ils peuvent ouvrir partout en France "pour la pratique individuelle et en petits groupes" et le masque est obligatoire "sauf durant l'exercice de l'activité artistique". Quant aux cinémas, salles de jeux et discothèques, ils gardent portes closes.

Déplacements

Liberté... parfois masquée. S'il est désormais possible de se déplacer au-delà de 100 km autour de son domicile, le port du masque dépend du moyen de locomotion. Dans l'espace public, il peut être imposé par le préfet. Il est par contre obligatoire dans les transports en commun, y compris dans les avions et taxis/VTC où le nombre de passagers est restreint.

L'usage des transports en commun durant les heures de pointe est réservé partout sur le territoire aux trajets domicile-travail, scolaires et médicaux. Sur le réseau RATP, l'attestation de l'employeur ou l'auto-attestation demeurent de mise entre 6h30-9h30 et 16h-19h.

Les déplacements entre la métropole et les territoires d'outre-mer sont limités aux "motifs impérieux familiaux et professionnels".

Commerces

Les établissements commerciaux sont accessibles à condition que le personnel ainsi que les clients portent un masque si les mesures de distanciation ne peuvent être respectées. Les différentes activités doivent suivre les guides sanitaires établis par le ministère du travail. Le commerçant peut rendre obligatoire de facto le port du masque dans sa boutique. Concernant les centres commerciaux de plus de 70 000 m² en zone orange et l'ensemble des marchés en plein air les préfets peuvent les fermer.

L'ensemble des hôtels peuvent ouvrir sur l'ensemble du territoire. Pour les restaurants, cafés et bars, ils ouvrent en zone verte et ne peuvent que servir en terrasse en zone orange. Tous les clients doivent consommer assis et porter des masques durant leurs déplacements. Les tables sont limitées à 10 personnes et séparées les unes des autres d'1m.

Écoles

Au niveau national, les crèches peuvent accueillir des groupes de 10 enfants maximum et le port du masque est obligatoire pour le personnel. En maternelle le volontariat prime, les classes sont limitées à 10 écoliers et le port du masque "est obligatoire pour le personnel en cas de symptômes" assure l'exécutif. En élémentaire, les mêmes règles s'appliquent qu'en maternelle mais les classes sont limitées à 15, les mairies qui sont responsables de ces écoles peuvent restreindre ce nombre. Au collège, le port du masque devient obligatoire pour le gouvernement aussi bien pour les collégiens que pour le corps enseignant. Toujours sur volontariat, les classes sont limitées à 15. En zone verte, l'ensemble des niveaux peuvent être accueillis alors qu'en zone orange les efforts sont concentrés auprès des élèves de 6e et 5e.

En ce qui concerne les lycées, le port du masque est obligatoire. En zone verte, l'ensemble des lycées doivent organiser un accueillir progressif au minimum "sur l'un des niveaux" et tous les élèves doivent passer des entretiens individuels pédagogiques. En zone orange, les lycées professionnels doivent accueillir les élèves pour assurer les certifications professionnelles. Pas de reprise des cours en présentiel pour les autres lycéens professionnels, technologiques ou généralistes, tous devront avoir des entretiens individuels.

Sports

Les sports individuels peuvent reprendre partout en France. Par contre, tous les locaux sportifs - piscines, gymnases, salles de sport etc. - demeurent fermés en zone orange. En zone verte, les gymnases et piscines sont de nouveau ouverts, l'usage du masque devient obligatoire dans les salles de sport sauf pendant la pratique et les stades, arènes, hippodromes ne peuvent pas accueillir du public. Les sports collectifs et de contact sont interdits sur l'ensemble du territoire.

* Liste complète des règles depuis le 2 juin.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité