• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Journée mondiale de la santé du pied

Santé du pied : l'importance de bien se chausser pour se sentir bien dans son corps

Cette journée mondiale de la santé du pied est l'occasion de rappeler le rôle essentiel que jouent les pieds dans le contrôle de la posture et de l'équilibre. Muriel Montenvert, pédicure podologue et secrétaire générale de l'Union française pour la santé du pied (UFSP) nous explique également comment bien se chausser pour avoir des pieds en bonne santé.

Santé du pied : l'importance de bien se chausser pour se sentir bien dans son corps Alex-mit/iStock

  • Publié le 11.06.2020 à 09h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • En une vie un être humain marchera l'équivalent de 2 fois et demi le tour de la Terre
  • La chaussure a un véritable impact sur la santé du pied
  • La santé des pieds des enfants doit être suivie dès l'âge de 5 ans

Les pieds supportent tout le poids du corps et lui permet de rester en équilibre au quotidien, de se déplacer et d'appréhender les irrégularités du sol. Composés de 26 os chacun, 16 articulations, 107 ligaments et 20 muscles, les pieds sont dotés d'un système articulé et amovible complexe mais essentiel au maintien, à la posture et à l'équilibre.

Pourtant, en dépit de ce qu'ils nous permettent d'accomplir au quotidien, nous accordons peu d'importance à cette partie de notre corps et nous chaussons souvent des souliers non-adaptés à notre morphologie, étroits, rigides et inconfortables, occasionnant ainsi des douleurs et des problèmes articulaires et/ou dermatologiques. Muriel Montenvert, pédicure podologue et secrétaire générale de l'Union française pour la santé du pied (UFSP) nous en dit plus sur l'incroyable fonction du pied et la façon dont nous devons en prendre soin.

En quoi le pied est-il une partie du corps importante ?

Le pied est essentiel parce qu'il est notre premier mode de déplacement. En une vie, un être humain parcourra deux fois et demie le tour de la Terre environ. La perte d'un ou des deux pieds constitue la première perte d'autonomie. Le pied nous supporte et en cela, il est soumis à des contraintes musculaires et de poids. Malgré cela, ils sont coincés dans des chaussures et exposés à des contraintes latérales qui entraîneront des déformations. 

Quels sont les risques d'un mauvais chaussant ?

Le risque le plus classique est le développement d'un hallux valgus (ou “oignon”). Cette déformation du pied survient s'il y a une hérédité, ou à cause du chaussant. Par exemple, les chaussures trop serrées, pointues, ou à talons hauts ont pour conséquence de déformer le pied. La chaussure a une véritable répercussion sur la santé du pied. Sur le plan ostéo-articulaire, elles peuvent également occasionner des douleurs sur l'avant-pied (métatarsalgies) lorsqu'elles sont trop plates ou mal ajustées, ou encore des douleurs au talon (talalgie plantaire ou tendinite par exemple).

Au niveau dermatologique, un mauvais chaussant peut occasionner la formation de cors ou d'un durillon, notamment à cause du frottement de la chaussure : la peau se sent agressée et s'épaissit pour se protéger. Les pathologies du pied arrivent majoritairement à cause des chaussures.

Par exemple, porter des chaussures plates trop souvent provoquera des ondes de choc, notamment au niveau du talon, qui remonteront dans les membres inférieurs et le dos. Cela occasionnera une fatigue articulaire et une usure précoce. Les talons très hauts mettent en avant le centre gravité, augmentent la courbe lombaire et occasionnent également des pressions au niveau du dos qui peuvent devenir douloureuses. Les pieds sont comme les fondations d'une maison, si le bas est de travers, le haut le sera aussi.

Comment bien choisir ses chaussures ?

Il faut les choisir avec ses pieds et non avec ses yeux ! Si vous ne vous sentez pas bien dedans, c'est que la chaussure n'est pas faite pour vous. De même, il faut qu'elle vous aille tout de suite, même si les vendeurs vous assurent “qu'elles vont se faire”. Si vous avez les pieds ou les jambes parfois gonflés, faites les essayages en fin de journée, lorsque c'est le cas. L'idéal est d'avoir une petite épaisseur de talon d'environ 2 cm. Assurez-vous que le pied ne fait pas d'effort pour tenir la chaussure, c'est elle qui doit le maintenir. Privilégiez les chaussures avec un contrefort pour avoir assez de maintien et une bonne assise talonnaire. Afin de pouvoir ajuster la chaussure à votre guise, les lacets sont préférables aux scratchs. 

Pour les femmes, l'idéal est de ne pas dépasser une hauteur de talon de 4-5 cm, sous peine de déformer le pied et d'avoir de la corne sous l'avant-pied. Etre constamment sur la pointe des pieds entraîne une rétraction du talon d'Achille, et peut également occasionner des douleurs de dos et augmenter le risque d'entorse. Il est possible de porter des talons hauts, mais de façon occasionnelle.

Les baskets sont-elles finalement les chaussures les plus adéquates pour le bien-être des pieds ?

La basket est une fausse sécurité : on peut en porter, mais pas tous les jours. Elles sont confortables certes, mais le pied s'étale, c'est-à-dire qu'il augmente en largeur, ce qui n'est pas gênant en soi, mais cela rendra plus difficile le port de chaussures de ville. Les tissus synthétiques et matériaux des baskets favorisent également le développement de bactéries. De même, le fait de marcher sur un support mou, pas très stable, entrainera une réponse posturale moins tonique, moins précise. Le mieux est de diversifier.

Vous avez évoqué l'hérédité dans votre première réponse. A quel moment faut-il se préoccuper de la santé des pieds des enfants ?

Pour éviter une dégradation précoce, il est recommandé de faire suivre ses enfants à partir de 5 ans, voire avant si l'on remarque une malformation. En effet, il est préférable de travailler sur l'enfant lorsqu'il est en pleine construction, afin d'accompagner la croissance dans le bon sens et qu'il ne souffre pas de pathologies du pied ou du dos à l'âge adulte. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité