• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Ediamond

Diabète : un dispositif pour mesurer la glycémie sans piqûre

Intitulé Ediamond, ce nouveau dispositif encore à l’état de prototype permet de mesurer le taux de glucose dans le sang sans procéder à une piqûre du doigt.

Diabète : un dispositif pour mesurer la glycémie sans piqûre IPGGutenbergUKLtd/iStock

  • Publié le 12.06.2020 à 15h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Un dispositif au stade de prototype est capable de capter les variations du glucose dans le sang grâce aux ondes électromagnétiques

Alors des millions de patients diabétiques sont aujourd’hui contraints de se piquer le doigt avec un glucomètre pour mesurer leur taux de glycémie dans le sang, et ce plusieurs fois par jour, des chercheurs de l’université de Beyrouth (Liban), viennent de mettre au point un dispositif qui pourrait révolutionner leur quotidien et améliorer significativement leur qualité de vie. Son nom : Ediamond. Composé d’un gant et d’un brassard daté de capteurs de surveillance du glucose, il capte les ondes électromagnétiques (EM) émises par le sang.

Un fonctionnement par ondes électromagnétiques

Comment ce dispositif non-invasif et indolore fonctionne-t-il ? Comme l’expliquent les chercheurs dans un rapport de Science Advances, Ediamond est composé d’un gant et d’un brassard doté de capteurs capables de mesurer les ondes électromagnétiques (EM) réfléchies par le sang. En effet, la variation du taux de glucose dans le sang entraîne une variation des ondes électromagnétiques: il est alors possible de deviner avec une grande précision la concentration glycémique dans le sang.

Pour le moment cependant, le dispositif n’en est qu’au stade du prototype. Testés sur du sérum, des tissus animaux et des modèles animaux atteints de diabète, il est en cours d’essai clinique. Si les résultats de ce dernier sont encourageants, ils montrent cependant que les résultats émis par Ediamond doivent encore être affinés pour une utilisation optimale.

Il est par ailleurs encore trop volumineux pour être portatif et donc utilisable au quotidien par les patients diabétiques. Les chercheurs planchent donc sur une vision miniaturisée des capteurs qui pourront alors être insérés dans des bijoux ou des vêtements.

Le diabète est aujourd'hui un problème de santé publique. Selon l’Institut de veille sanitaire (InVS), le diabète toucherait près de 3,3 millions de personnes en France, soit 5% de la population. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) prévoit que l'incidence mondiale de cette maladie chronique passera de 171 millions actuellement à 366 millions en 2030.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité