• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Pas de risque de contagion

Coronavirus : au Brésil, un rideau à câlins permet aux personnes âgées d'enlacer leurs proches

Au Brésil, un rideau à câlins a été installé dans une maison de retraite à São Paulo afin de permettre aux personnes âgées d'enlacer leurs proches à travers une protection de plastique et d'éviter ainsi le risque de contagion de Covid.

Coronavirus : au Brésil, un rideau à câlins permet aux personnes âgées d'enlacer leurs proches Fizkes/iStock

  • Publié le 15.06.2020 à 19h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Au Brésil, un rideau à câlins a été mis en place dans une maison de retraite de Sao Paulo.
  • Il permet aux personnes âgées d'enlacer leurs proches sans risque de contamination.
  • Une initiative du même genre avait été instaurée fin mai dans un Ehpad du nord de la France.

Une jolie alternative à la solitude imposée aux personnes âgées par l’épidémie de coronavirus. Au Brésil, le pays au monde qui compte le plus de morts (42 720) et de personnes contaminées (850 514), derrière les Etats-Unis, un rideau à câlins a été installé dans une maison de retraite à São Paulo. L’objectif est de permettre aux seniors d’enlacer leurs proches à travers une protection en plastique pour éviter la contagion. 

Les résidents et visiteurs doivent revêtir de longs gants noirs de protection aux manches longues qui montent jusqu’aux épaules avant de glisser leurs bras dans les grandes poches du rideau en plastique. Après utilisation, ce dernier est scrupuleusement désinfecté par les soignants. 

“Quand on a vu que cette pandémie allait durer longtemps, il fallait trouver un moyen sûr pour que les familles puissent voir les résidents et que les personnes âgées sachent que leurs proches pensent à elles", explique Maira Martins, ergothérapeute à la maison de retraite, à l’AFP. 

Une bulle en plastique dans un Ehpad du nord de la France 

En France, une initiative du genre avait été mise en place gratuitement dans un Ehpad de Bourbourg (Nord), le 26 mai. Il s’agissait d’une sphère beige de près de trois mètres de haut flanquée de sphères de sas gonflables en forme de cylindres. La structure a été imaginée par la société Bubble Tree.  

C’est “une bulle de bonheur, une pièce où les familles se sentent vraiment ensemble, séparées seulement par une paroi souple et totalement transparente de 30/100e de mm d’épaisseur”, témoignait Audrey Bernard, directrice de l’établissement à 20 Minutes au moment de l’inauguration.

Nous avons voulu redonner une dimension humaine à une situation totalement inhumaine, tout en garantissant la sécurité, la non-communication de quelque charge virale que ce soit”, racontait le patron de Bubble Tree, Pierre-Stéphane Dumas.

L’entreprise avait “déjà développé des solutions pour les personnes à mobilité réduite, destinées à l’accueil du public et répondant à toutes les normes sanitaires et techniques”. Dans ce contexte, la structure “permet un isolement bactériologique total, avec zéro échange d’air d’un volume à l’autre (…), une première mondiale”, assurait-il.

Les bienfaits des câlins

Les bienfaits des câlins sur la santé sont scientifiquement prouvés depuis la Seconde Guerre mondiale. “A cette période, les enfants abandonnés ne bénéficiaient pas de câlins de la part du personnel des orphelinats. Nombreux étaient les bébés qui arrêtaient de s'alimenter et de dormir jusqu'à en mourir dans certains cas. Le docteur John Bowlby est devenu le premier médecin à comprendre l’importance des câlins et du contact physique dès le plus jeune âge pour aider les enfants non seulement à survivre, mais aussi à grandir et devenir autonomes”, explique la docteure Claire Lewandowski à Pourquoi docteur. 

Depuis de nombreuses études sur le sujet ont été publiés. Une étude parue dans la revue Pediatrics a notamment montré que les bébés prématurés ayant bénéficié du “peau-à-peau” avaient deux fois plus de chances d’atteindre leur 20e anniversaire que ceux qui n’ont reçu que les soins standard. A l'âge adulte, ils avaient tendance à se montrer moins agressifs, impulsifs, hyperactifs ou stressés que leurs camarades. Ils présentaient aussi un volume cérébral plus important que les autres, signe d’un bon développement. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité