• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Le sport c'est la santé !

Cancer : la sédentarité augmente le risque de décès

Les personnes les plus sédentaires ont 82 % de risque en plus de décéder d’un cancer, en comparaison à celles plus actives.

Cancer : la sédentarité augmente le risque de décès Kapook2981/iStock

  • Publié le 28.06.2020 à 09h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Mieux vaut marcher que rester sur son canapé. Les bénéfices du sport sur la santé sont nombreux. D’après des scientifiques du centre du cancer MD Anderson de l’université du Texas) (Etats-Unis, il pourrait même avoir un effet protecteur. Dans leur recherche, ils constatent que pratiquer une activité physique permet de réduire le risque de décès par cancer. 

Une étude sur plusieurs années 

C’est la première étude qui montre un lien fort entre le fait de ne pas bouger et la mort par cancer”, constate Susan Gilchrist, principale autrice de la recherche. Avec son équipe, ils se sont appuyés sur les données de plus de 8 000 Américains, âgés de plus de 45 ans, et collectées entre 2003 et 2007. Aucun d’entre eux n’était atteint d’un cancer au début de l’étude. Tous ont porté un accéléromètre à la hanche durant sept jours. L’appareil permet de mesurer le niveau d'activité physique de la personne qui le porte. 

Mieux vaut bouger un peu, plutôt que d’être totalement sédentaire 

Sur l’ensemble des participants, 268 personnes sont décédées d’un cancer. L’analyse des données sur l’activité physique montre que plus les personnes sont actives, moins elles ont de risque de décéder d’un cancer. “Nos conclusions indiquent que la quantité de temps passé assis avant le diagnostic du cancer influe sur le risque de décès.” Ils estiment que remplacer 30 minutes de sédentarité, un moment assis par exemple, par de l’activité physique réduit de 31 % le risque de décès par cancer lorsqu’il s’agit d’une activité modérée à intense comme le vélo, et de 8 % pour une activité légère comme la marche. “Je dis à mes patients de se lever 5 minutes par heure au travail ou de prendre les escaliers plutôt que l’ascenseur, explique Susan Gilchrist. Cela peut sembler insuffisant, mais cette étude nous montre que même une légère activité physique a des effets positifs.” Elle recommande d’intégrer 30 minutes d’activité physique par jour à son quotidien pour réduire le risque de décès par cancer. 

Différencier l’activité physique et la sédentarité 

D’autres études se sont intéressées aux liens entre cancer et activité physique. En 2014, une recherche parue dans Journal of the National Cancer Institute a montré que la sédentarité augmente le risque de souffrir d’un cancer. Les chercheurs estiment qu’un “comportement sédentaire” est associé à un risque supérieur de 24 % de cancer du côlon, de 32 % de l’endomètre et de 21% du poumon. “Il ne suffit pas d'être simplement actif, il est également important de s'asseoir moins”, indiquait l’un des auteurs de l’étude, Graham Colditz. Si vous faites du sport régulièrement mais que vous êtes assis toute la journée, il faut essayer de marcher un peu plus: au moment de la pause déjeuner, en rentrant chez vous ou en vous levant régulièrement lorsque vous êtes au travail. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité